Publicité
7 octobre 2019 - 04:00 | Mis à jour : 09:26

Inauguration du Garde-manger à partager

Windsor – Maison de la famille Les Arbrisseaux invite toute la population du Val Saint-François à l’inauguration officielle du Garde-mangerà partager qui aura lieu le 23 octobre, à 15h30, sur la galerie du siège social au 111-115 de la rue Saint-Georges à Windsor.

Le Garde-manger à partager est un projet réalisé en collaboration avec ValFamille ainsi que la Cuisine collective des Tabliers en folie qui, depuis 2017, offre ce service devant leur établissement à Richmond. Aussi, l’armoire a été généreusement réalisée par le département de soudage-montage du Centre d’excellence en formation industrielle de Windsor.

Le fonctionnement du garde-manger est simple, basé sur le principe de certaines initiatives comme le Free go. Il s’agit d’une armoire où les citoyens sont invités à donner et/ou prendre des denrées non périssables. Cela peut être des aliments, mais également des produits d’hygiène comme du savon, des couches pour bébés ou de la pâte dentifrice.

Depuis quelques mois, le Groupe d’achat alimentaire de Windsor a cessé ses activités. Le garde-manger est donc l’occasion de poursuivre des initiatives de solidarité et d’entraide qui sont chères à la mission de la Maison de la famille, sans oublier le volet écologique de ce projet qui vise à diminuer le gaspillage alimentaire. Enfin, l’emplacement du garde-manger, qui se trouve à l’extérieur, a été pensé afin qu’il soit accessible en tout temps à la population.

La Maison de la famille Les Arbrisseaux convie les citoyens de Windsor à l’utiliser fréquemment et à partager cette initiative. Lors de l’inauguration du 23 octobre, les gens sont invités à apporter des denrées alimentaires non périssables pour les mettre dans le Garde-manger à partager.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.