Publicité
26 août 2019 - 04:00

Cure de rajeunissement pour la salle Cormier à St-Georges-de-Windsor

Par Richard Lefebvre, Journaliste

St-Georges-de-Windsor (RL) - C’est appuyé du maire de la municipalité de St-Georges de Windsor, M. René Perreault ainsi que des députés, Alain Rayes (fédéral) et André Bachand (provincial), que le comité de rénovation de la salle Cormier a procédé le 14 août dernier à l’inauguration officielle des nouvelles installations de celle-ci. Située au sous-sol de l’église du village, la salle Cormier est maintenant dotée d’une toute nouvelle surface de couvre-plancher, comprenant un système de chauffage radiant qui augmentera certainement le niveau de confort des lieux en plus d’aider sur la facture d’électricité à moyen long terme. À noter que la réfection des deux salles de bains de l’endroit fut également complétée. Ces travaux de plusieurs milliers de dollars furent rendus possibles notamment grâce à la grande implication bénévole des membres du comité, en plus des importantes contributions de l’ordre de 25000$ provenant du programme fédéral «Nouveaux horizons pour les ainés» ainsi que d’un montant de 22000$ octroyé par la municipalité.

«La communauté de Saint-Georges-de-Windsor et ses environs brille par son dynamisme. Des dizaines de bénévoles démontrent un dévouement remarquable à leur collectivité et vitalisent notre belle région. Je remercie chacun d’entre eux, donc particulièrement Claude Clément, président du comité de rénovation. C’est plus de 1500 heures de bénévolats qui ont rendu possible cette importante cure de rajeunissement de la salle Cormier. Je tiens à féliciter sincèrement toutes les personnes engagées de près ou de loin à ce beau projet, qui assure la pérennité de nos infrastructures communautaires», a souligné le député de Richmond-Athabaska, M.Alain Rayes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.