Publicité
15 juin 2019 - 04:00

Un petit mot pour vous dire les bienfaits de la Fondation du CSSS

Par Ralph Côté, Journaliste

Toutes les réactions 1

Windsor (RC) – «Je suis Roxanne Vallières, fondatrice-directrice du Centre de répit Théo Vallières. Souvent, on achète un billet et pour d’autres, c’est une table pour le souper qui s’est déroulé le mardi 4 juin. On ne sait pas trop de l’impact de notre présence ou du pourquoi l’importance d’être ici. Nous, le centre, nous voulons prendre quelques minutes pour vous en parler de l’importance de votre présence».

Le Centre de répit Théo Vallières est un organisme à but non lucratif qui a pour objectif d’offrir des activités les plus simples de la vie comme aller au parc, à la piscine, à l’épicerie et plus encore. La clientèle est composée de jeunes adolescents, de jeunes adultes et d’adultes vivant avec une déficience intellectuelle de légère à moyenne pouvant vivre avec un handicap physique. Le Centre de répit regroupe 28 usagers de 7 à 51 ans dont 8 sont en fauteuil roulant. Leurs besoins peuvent être bien différents d’une personne à l’autre, particulièrement en ce qui concerne l’usage des fauteuils adaptés et de l’équipement.

«Lors de notre ouverture au printemps2017, nous avons fait une demande à la Fondation du Centre de santé et de services sociaux du Val-Saint-François. Nous avions besoin d’un lève-personne du rail pour donner la chance à nos usagers à mobilité de fréquenter le centre. Cet équipement spécialisé coûte environ 4000$ et la Fondation nous l’a offert. Sans elle, ces usagers ne fréquenteraient pas le centre. Vous savez, la Fondation du CSSS a été là pour nous et vous, ce soir, à l’occasion du souper de homards, vous êtes ici pour la Fondation», de constater Roxanne Vallières.

En ce printemps 2019, une deuxième démarche a été demandée auprès de la Fondation, car depuis l’ouverture du centre, les changements de couche avec le lève-personne se font sur un petit matelas au sol, cela n’étant pas approprié. Autant pour les usagers, que le personnel, et ce pour des raisons de sécurité.

«Nous avions vraiment besoin d’une civière électrique adaptée aux jeunes et adultes en regard de la grandeur, de la hauteur et du poids. De nouveau, la Fondation du CSSS a encore une fois de plus accepté de financer cette civière d’une somme de 3 126$. Le Centre de répit Théo Vallières peut confirmer l’importance de ce souper-bénéfice. À titre de fondatrice du Centre de répit, je veux vous dire merci vraiment de l’impact de votre présence à l’organisation.»

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • C’est magnifique! Félicitations Roxane ❣️

    France Leblanc - 2019-06-15 12:56