Publicité
9 mai 2019 - 04:00

Les 4 saisons en vitrail à Saint-Denis-de-Brompton

Par Ralph Côté, Journaliste

Saint-Denis (RC) – Rassemblés à la salle du conseil municipal de Saint-Denis-de-Brompton au début de la soirée du 30 avril, les artistes bénévoles sous la direction de Sylvie Marquis étaient sur place pour le vernissage des quatre vitraux qui orneront l’hôtel de ville. Aux artistes présents s’ajoutaient les membres du Comité culturel, le député Alain Rayes, le maire Jean-Luc Beauchemin, Liliane St-Arnaud, agente culturelle ainsi que plusieurs parents et amis qui ont apprécié le travail minutieux des artistes qui a été applaudi chaudement.

C’est au mois d’août 2018 que le Comité culturel de Saint-Denis-de-Brompton procédait aux inscriptions des participants intéressés au projet de quatre vitraux portant, chacun, un thème représentant un aspect de la Municipalité de Saint-Denis.

«Il y a deux ans, notre Comité a engagé un étudiant, Pierre-Luc Morin, pour faire à la fois visiter l’église et ses vitraux. J’y ai moi aussi travaillé comme guide, expliquant quelques moments forts de la Bible représentés dans les vitraux et, à travers cette histoire sainte, notre histoire à nous, gens de Saint-Denis-de-Brompton. Je tiens à vous le rappeler: à partir de 1992, 26 citoyens se sont relayés pendant plus de 6 années pour créer, sous la supervision du maître-verrier Michel Martin, 46 vitraux composant au final 15 tableaux. Que désiraient ces verriers amateurs quand ils se sont engagés dans ce projet démesuré? Voulaient-ils exprimer leur foi, décorer l’église de belle façon, rendre hommage posthume à Frédérique, s’impliquer dans leur communauté? Peut-être faire en sorte qu’un jour Saint-Denis soit reconnu comme le village du vitrail? Ou avaient-ils le goût, tout simplement, de créer quelque chose dont ils pourraient être fiers, que chose de beau», a rappelé Marc Brazeau, président du Comité culturel.

Quatre saisons

Le comité a donc voulu, de par le projet Les 4 saisons en vitrail poursuivre ce qui a été amorcé il y a plus de 25 ans en proposant aux citoyens intéressés de revivre cette expérience enrichissante, mais cette fois sous la direction de Sylvie Marquis qui demeure à Saint-Denis. Perfectionniste et ayant un talent artistique ainsi que le souci du détail, la réalisation de vitraux a été pour elle un choix parfait. Cette passion est vite devenue un métier à temps plein depuis plus de 20 ans et la voilà maintenant membre de la Corporation des métiers d’arts de l’Estrie.

«Après que j’aie fait les plans, nous avons commencé la réalisation le 9 octobre avec 9 participants. Deux ont commencé par des ateliers d’une quinzaine d’heures pour apprendre les techniques de base de la méthode Tiffanny. Par la suite, ils sont joints aux groupes qui travaillaient sur le projet de un à deux jours par semaines, en équipe de deux sur chaque vitrail. Les couleurs selon l’inspiration se sont greffées à la réalisation des 4 vitraux en 26 semaines pour une moyenne de 80 heures par participants», de préciser MmeMarquis.

L’artiste a parlé de son inspiration des quatre saisons: le printemps, Souvenirs sucrés, avec le réveil de la nature, la cabane à suivre et les moments rassembleurs; l’été, Voiles en folies, inspirant la présence des lacs et des voiliers; l’automne, Vent d’automne, l’arbre et les feuilles multicolores poussées par le vent; l’hiver, Beauté hivernale, inspiré par la forêt et la présence du chevreuil.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.