Publicité
1 mai 2019 - 04:00

La MRC du Val-Saint-François adopte sa première politique d’égalité

Toutes les réactions 1

Richmond – Le 17 avril dernier, la MRC du Val-Saint-François a adopté sa première politique d’égalité entre les femmes et les hommes. Elle devient ainsi la deuxième MRC en Estrie à entériner cette politique alors que celle de Memphrémagog avait été adoptée le 16 janvier 2019.

Quatre axes d’intervention ont été ciblés dans la politique: la gouvernance, l’emploi, les services aux citoyennes et le développement économique. Alors que les femmes ne représentent que 19% des élues de la MRC du Val-Saint-François, la politique d’égalité vise notamment à favoriser la participation des femmes à la vie politique et à atteindre la parité dans ses instances décisionnelles. Le préfet de la MRC et maire de Stoke, Luc Cayer, se dit fier d’avoir participé à une telle démarche. «Je souhaite que cet outil soit utilisé dans les municipalités de la MRC et qu’il permette d’abord de prendre conscience des défis en matière d’égalité entre les femmes et les hommes. En sachant d’où nous partons, il est plus facile de savoir où l’on va».

Promotion, équité, regroupement, égalité

L’organisme Promotion des Estriennes pour initier une nouvelle équité sociale (P.É.P.I.N.E.S.), un regroupement de femmes de l’Estrie, a été mandaté pour accompagner la MRC dans ce travail. Solange Masson, directrice générale de Pépines se dit très satisfaite de l’ouverture politique des élu(e)s de la MRC. «L’implication des acteurs du milieu est primordiale pour la pérennité de ce type de projet. Je sens que les mesures proposées dans la politique vont rapidement se concrétiser et initier un changement en matière d’égalité, et ce, partout sur le territoire».

La MRC du Val-Saint-François avait adopté le 11 octobre 2018 une résolution visant la création d’un comité mixte d’égalité. L’objectif de ce comité était d’élaborer la politique favorisant l’égalité entre les femmes et les hommes. Le comité était constitué de la mairesse de Kingsbury, Martha Hervieux, du maire de Saint-François-Xavier-de-Brompton, Gérard Messier, ainsi que de membres de la MRC et de citoyens et citoyennes.

Défi Parité

Les MRC de Memphrémagog, Coaticook, des Sources et la Ville de Sherbrooke participent aussi au Défi Parité, projet à l’origine de cette initiative. Conçu, initié et coordonné par le Groupe Femmes, Politique et Démocratie, ce projet vise à soutenir les MRC volontaires dans l’élaboration d’une politique d’égalité accompagnée d’un plan d’action et appuyer le développement de mesures concrètes qui favorisent l’égalité entre les femmes et les hommes ainsi que l’atteinte de la parité femmes-hommes dans les instances décisionnelles.

«Je tiens à féliciter et à remercier sincèrement les élu(e)s de la MRC du Val-Saint-François pour l’adoption d’une politique d’égalité, devenant ainsi non seulement la deuxième MRC parmi les MRC participatives de la région de l’Estrie, mais dans l’ensemble des autres MRC qui ont emboîté le pas dans trois autres régions du Québec. Je tiens également à remercier particulièrement et à féliciter les membres du comité mixte d’égalité pour leur disponibilité et leur expertise dans la conduite diligente des travaux qui ont mené à cette adoption! Bravo!», a déclaré pour l’occasion Gaëtane Corriveau, idéatrice et coordonnatrice du projet Défi Parité.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Bien OUI plus de Femmes que d'hommes..

    Gilles Frechette - 2019-05-01 17:08