Publicité
15 février 2019 - 12:00

Coop Métro : Deux bourses pour les enfants de Notre-Dame-du-Sourire

Par Ralph Côté, Journaliste

Saint-Claude (RC) – L’école Notre-Dame-du-Sourire de Saint-Claude a reçu deux bourses de 1000$ pour leur projet Coop Metro. L’une de ses bourses a permis aux enfants de la maternelle, première année ainsi que le groupe deuxième et troisième année de visiter le Versant Rouge situé à Saint-Georges-de-Windsor durant la période de l’automne dernier. De retour en classe, la seconde bourse de Métro a fait en sorte que les jeunes puissent identifier les quatre groupes alimentaires à travers les pommes et autres fruits provenant de divers pays.

Suite à ces activités, le directeur adjoint de la Coop Métro à Asbestos, Mario Gauthier, était présent à l’école Notre-Dame-du-Sourire entouré de tous les enfants. M.Gauthier a apprécié ce moment, découvrant l’intérêt des jeunes à travers les dessins, les mots, des images et le plaisir de découvrir de nouveaux fruits.

C’est l’enseignante Marie-Ève Fortier qui a préparé la visite au Versant Rouge et partagé durant l’école la présence de ses collègues Annik Lauzon, Joanie Duquette, Josée Héon et le directeur Pier-Samuel Poulin. Quant aux enfants qui ont visité le Versant Rouge en septembre dernier, ils ont tous salué le propriétaire Donald Mercier et apprécié particulièrement le beurre de pomme. La présence de Mario Gauthier a également été un moment assurant suite à l’obtention des deux bourses de Métro. Cette rencontre avait lieu à l’école primaire le 8 février.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.