Publicité
13 février 2019 - 04:00

Hommage posthume décerné à M. René Gervais

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Toutes les réactions 1

Asbestos (RL) - L’initiative d’un ami proche, des membres du conseil d’administration de l’aréna Connie-Dion, ainsi que de l’administration du centre de conditionnement physique K.O. Boisvert d’Asbestos; auront permis de saluer de manière posthume samedi dernier, l’implication et le dévouement de M. René Gervais au développement du centre d’entraînement.

Ce sont près d’une cinquantaine de personnes, qui se sont déplacées afin d’assister à la remise d’une plaque honorifique à Mme Claudette Corbeil et M.Mario Gervais, respectivement épouse et fils du regretté bénévole. C’est donc par l’entremise du président du conseil de l’aréna, M.Pierre Benoît, du responsable du centre de conditionnement, Daniel Garant ainsi que de M. Gaston Fréchette que l’honneur fût décerné à feu René Gervais pour son travail acharné à l’implantation, le développement et l’appartenance grandissante à la population du centre de conditionnement physique d’Asbestos, depuis bon nombre d’années. Monsieur Benoit a par ailleurs assuré à la famille et aux amis de René que la plaque ornée d’une photo de l’homme sera installée bien en vue dans le centre de conditionnement physique.

«C’est un honneur pour notre famille que de recevoir cette reconnaissance au nom de mon père. D’aussi loin que je peux me rappeler, il était impliqué au sein de comités de toutes sortes et bien entendu le gym en faisait partie et lui tenait vraiment à cœur. C’était un homme d’Asbestos, il était natif d’ici et il aimait profondément la ville ainsi que les gens de la place. Atteint du syndrome de Guillain-Barré depuis 2010, il nous a malheureusement quittés le 24 juin 2018, à l’âge de 76 ans. Ce que l’on vit aujourd’hui est très spécial et grandement apprécié.» De commenter Mario Gervais. Pour ce qui est de MmeCorbeil, elle tenait quant à elle, à remercier la municipalité ainsi que l’ensemble des intervenants qui ont travaillé de près ou de loin à la réalisation de cette journée en mémoire de son époux.

«C’est un tout petit geste que l’on pose aujourd’hui en l’honneur d’un grand bâtisseur et d’un vrai bon gars. C’était un ami, un homme d’action qui était toujours de bonne humeur et qui nous manque beaucoup.» De conclure, M.Gaston Fréchette.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

1 réactions
  • Oh boy RIP pour l'ami Mutt , que ce soit au terrain de balle ou à l'aréna , c'était toujours une partie de plaisir de côtoyer l'ami Mutt qui ne se prenait pas au sérieux et aimait bien partager ses blagues quelques fois un peu grivoises en compagnie de ses amis de la mine et du club Aramis. Quel personnage .
    J'en garde spécialement un souvenir spécial quand du derrière le banc des Aramis hockey de la ligue indépendante en 76 ou 77 , Mon Mutt qui hurlait à plein poumon WATCHER Parenteau , j'en garde un excellent souvenir.CONDOLÉANCES À LA FAMILLE

    Gilles Parenteau - 2019-02-14 14:55