Publicité
1 février 2019 - 04:00

Trois équipes de l’Opti-Génie à Windsor : les Optimistes prêts pour le régional

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – L’après-midi du dimanche 27 janvier était réservé à l’Opti-Génie du Club Optimiste qui se tenait au gymnase de l’école Saint-Philippe. En présence de plusieurs parents, des trois juges, de deux chronométreurs et deux marqueurs, les trois équipes des jeunes Windsorois de l’Opti-Génie se sont mesurées aux réponses des deux animatrices, Jeannine Ayotte et Lucie Lafrance.

«Ces trois équipes sont les Optimistes, le St-Gab’s et le St-Phil. Chacune des formations regroupe quatre élèves de 4e, 5e et 6e parmi lesquels un capitaine est désigné. Il s’agit d’un concours où les participants doivent répondre, en équipe, à des questions qui portent sur différents thèmes dont les arts, les sciences, les sports, les loisirs et l’univers social», rappel André Houle, qui chapeaute depuis plusieurs années l’Opti-Génie, parmi lesquelles s’ajoutent des réussites régionales qu’il partage avec les jeunes et ses collègues.»

Au terme de la journée de dimanche, c’est finalement l’équipe des Optimistes qui a remporté l’enjeu face aux St-Gab’s et St-Phil. Suite à la finale locale, Windsor se mesurera aux clubs d’Asbestos, Valcourt et Wotton pour l’étape régionale qui se tiendra au mois de mars, ce nouveau à l’école primaire Saint-Philippe.

D’ici là, l’équipe des Optimistes a le plaisir d’être assurée de la prochaine étape des finales de zones. Ces quatre élèves sont Olivier Cloutier (capitaine), Jessie Bélanger, Mathéo Bérard et Guillaume Caron.

Quant aux deux autres formations, le St-Gab’s était composé de Jenny Lafrenière (capitaine), Maeva Courchesne, Mathys Girard et Frédéric Leclerc. Quant au St-Phil, il regroupait Maëly Toutant (capitaine), Jacob Lemelin, Charlotte Lépine et William Patry.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.