Publicité
27 décembre 2018 - 04:00

Une carrière de 38 ans soulignée de belle façon

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Asbestos (RL) - Le 21 décembre fut le dernier jour de travail de M.Claude Lavoie dans le domaine de l’évaluation municipale au sein de la MRC des Sources. Ayant débuté sa carrière à Plessisville en 1981 à titre d’évaluateur pour la firme-conseil groupe Roche-Évimbec ltée, monsieur Lavoie déménagea son bureau de chargé de projet sous-traitant pour l’entreprise, dans les locaux de la municipalité d’Asbestos en 1983. C’est avec loyauté que celui-ci travailla en partenariat avec les gens de l’endroit durant plus de 33 années avant de se voir finalement offrir un poste similaire au sein de la MRC des Sources en 2016, le tout, suite à la fin du contrat d’évaluations que détenait l’entreprise pour laquelle il travaillait jusqu’à ce moment.

Questionné à savoir quels étaient ses plus beaux souvenirs professionnels, ce dernier répondit que l’interaction avec les élus (passés et présents), les célébrations en groupes, le partage et le respect des résidents également, son tous des facteurs qui auront su marquer de belle façon sa carrière dans le monde de l’évaluation foncière.

Fervent amateur de hockey, de golf et de pêche, M.Lavoie entend bien entendu profiter de sa retraite afin de s’adonner à ses activités favorites, tout en prenant bien soin de ne pas négliger son implication active au bon fonctionnement de l’entreprise acéricole de plusieurs milliers d’entailles, qu’il détient en copropriété.

C’est donc avec fierté que nombreux parents, amis, dignes représentants municipaux ainsi que le député de Richmond, M.André Bachand, se sont réunis à la microbrasserie Le Moulin7 d’Asbestos le 18 décembre afin de dignement souligner cet évènement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.