Publicité
14 décembre 2018 - 04:00

Une réussite solide pour la Foire du Tournesol

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – La première édition de la Foire de Noël de l’école secondaire du Tournesol a été un succès surprenant pour les organisatrices, mais aussi pour les parents, les amis, les visiteurs locaux et régionaux ainsi que plusieurs enseignantes et enseignants qui ont appuyé les efforts. Le but initial est de pouvoir acquérir deux classes flexibles pour le Tournesol, mais aussi de susciter un rassemblement communautaire.

En date du 8 décembre, environ 70 marchands ont réservé des tables pour y vendre des produits artisanaux pour tous les goûts: bougies, tricots, bijoux, décorations de Noël, sculptures, et autres trouvailles. Quelques élèves de certaines écoles du secteur du Val-St-François étaient aussi présents pour y vendre des créations d’élèves. Dans une autre partie de l’école, un bazar, communément appelée «vente-débarras», avait entre autres de recycler divers objets propices à environnement.

D’autres volets s’ajoutaient, dont l’accès à un vestiaire, un repas du midi à la Coop alimentaire, des activités pour les petits (conte de Noël, maquillage et jeux gonflables), l’achat de sapins de Noël provenant des Plantations Perreault à Val-Joli, des billets de tirages sans oublier les denrées non périssables afin d’aider les gens.

Flexibilité et nouveautés

Au sujet des classes flexibles, c’est durant le mois d’octobre que la directrice du Tournesol, Caroline Monette, a décidé de mettre sur pied une foire afin de rentabilité le coup des deux classes. Un comité a regroupé MmeMonette, Vincent Pilotto (directeur adjoint), Mélanie Marcotte (aménagement du projet), Véronique Roberge (art et communication) et Emmanuelle Letendre (art dramatique, lutins et maquilleuses).

«L’école secondaire du Tournesol a organisé cet évènement afin de créer des liens avec sa communauté tout en souhaitant amasser du financement pour mettre en place les deux classes flexibles d’ici un an. Dans ces classes, le travail de collaboration sous forme de résolution de problèmes est privilégié à travers des ateliers de travail. Pour cela, il faut repenser l’aménagement. Nous voulons également offrir à nos élèves la possibilité d’évoluer dans un environnement stimulant de vélo-pupitre, siège flexible, ballon (beans-bag) adaptés aux jeunes qui ont besoin de bouger davantage», a précisé Caroline Monette.

Avec une journée pleine de découvertes, une prochaine édition aura de quoi bouger de nouveau avec d’autres nouveautés.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.