Publicité
4 novembre 2018 - 04:00

La ministre Bibeau annonce un appui financier aux communautés d’expression anglaise

Canton de Melbourne (RC) – À l’occasion de la 2e édition du Patrimoine des Cantons-de-l’Est qui s’est tenue le samedi 20 octobre, la Municipalité du Canton de Melbourne recevait des membres du Réseau du patrimoine anglophone du Québec et, tout particulièrement, la ministre du Développement international et députée de Compton-Stanstead, Marie-Claude Bibeau. Sa présence s’imbriquait à son passage à Danville au sujet du projet d’Alliance Magnésium pour ensuite être présente au Canton de Melbourne, cette fois pour une autre action bénéfique.

Ainsi, MmeBibeau a annoncé l’octroi d’un appui financier totalisant plus de 248500$ au Réseau du patrimoine anglophone du Québec, ce qui a suscité un applaudissement nourri à la salle communautaire de la Municipalité. Accordée par l’entremise des Programmes de financement des langues officielles, cette somme permettra de mettre en lumière les caractéristiques propres aux différentes communautés d’expression anglaise du Québec. Grâce à ce financement, le RPAQ pourra également soutenir plusieurs organismes patrimoniaux anglophones dans l’utilisation des technologies de communication moderne.

«Depuis près de 20 ans, le RPAQ met en valeur et préserve le patrimoine des communautés anglophones du Québec. Depuis 2002, il peut compter sur le soutien du gouvernement du Canada pour mener à bien sa mission. Les Programmes de financement des langues officielles permettent à plusieurs organismes régionaux d’obtenir l’aide nécessaire pour répondre aux besoins précis des communautés qu’ils desservent», a mentionné la ministre Marie-Claude Bibeau, qui s’adressait au nom de sa collègue, Mélanie Joly, ministre du Tourisme, des Langues officielles et de la Francophonie.

Tant pour mesdames Bibeau et Joly, la prospérité des communautés de langues officielles en situation minoritaire est une priorité pour le gouvernement. «C’est pourquoi nous prenons des mesures claires et concrètes, par l’entremise de programmes de financement et du Plan d’action pour les langues officielles. Au cours des cinq prochaines années, nos investissements assureront la croissance de ces communautés et limiteront l’exode de leurs membres», d’ajouter les deux ministres.

En bref

• Le Réseau du patrimoine anglophone du Québec, dont le siège social se trouve à Sherbrooke, a été fondé en 2000. Il contribue à accroître la compréhension de l’histoire et de la culture des communautés anglophones du Québec.

• Grâce au projet Diversity and Achievement in Anglophone Québec, le RPAQ explorera l’histoire et les particularités sociales et culturelles des communautés anglophones du Québec. Le fruit de cette étude sera notamment partagé sous forme d’expositions itinérantes et de visites guidées patrimoniales.

• Le projet Heritage, Culture and Communication : Balancing Traditional and Digital Media in a Changing World comportera la présentation d’une série de conférences dans différentes régions en vue d’outiller les organismes sans but lucratif anglophones en matière de communication, de marketing et de technologies.

• Grâce à des investissements historiques totalisant près de 2,7 milliards de dollars sur cinq ans, de nombreux organismes issus des communautés de langue officielle en situation minoritaire, y compris les communautés anglophones du Québec, pourront compter sur le soutien du gouvernement du Canada pour mettre en œuvre leurs projets. Ces investissements s’inscrivent dans le cadre du Plan d’action pour les langues officielles2018-2023: Investir dans notre avenir.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.