Publicité
21 août 2018 - 04:00

Une directrice d’un centre de formation professionnelle en mission au Mali

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Du 23 juin au 6 juillet, la directrice du Centre d’excellence en formation industrielle (CEFI), Chantal Lacroix, était au Mali pour une mission de développement international. La Commission scolaire des Sommets (CSS) s’implique effectivement, en partenariat avec Éducation internationale, au niveau du Projet pour l’employabilité des jeunes au Mali (PEJM).

Plus précisément, le rôle de Chantal Landry était de procurer de la formation aux gestionnaires de cinq centres de formation professionnelle de la CSS puis aux représentants ministériels et politiques associés à ces centres.

Dans son ensemble, le PEJM vise les objectifs suivants :

• Contribuer à la réduction de la pauvreté et à l’amélioration de l’employabilité des jeunes par la formation professionnelle qualifiante dans les domaines de la transformation agroalimentaire, de la mécanique de véhicule et de la menuiserie métallique.

• Améliorer l’offre et l’accès à des formations professionnelles qualifiantes répondant aux besoins du marché du travail malien.

• Appuyer l’insertion professionnelle des jeunes au marché du travail.

• Promouvoir la formation professionnelle comme moteur de réussite professionnelle.

• Appuyer la direction de cinq centres de formation professionnelle maliens, pour un total de 1 000 élèves dans quatre régions.

• Sensibiliser les jeunes à l’entrepreneuriat et soutien à l’insertion socioprofessionnelle.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.