Publicité
17 juin 2018 - 04:00

La relève jeunesse était à nouveau au rendez-vous cette année

Asbestos (GCA) – Lors de notre passage, M.Fournier, un des organisateurs de cette traditionnelle journée de la pêche, me mentionnait qu’à nouveau cette année les jeunes de 6 ans et plus accompagné d’un parent, attendait à l’extérieur du Club de Chasse et pêche Larochelle dès 7h30 samedi dernier, afin de recevoir un des 75 permis de pêche en herbe du Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs. D’ailleurs au moment de notre passage vers 11h, quelque 65 permis avaient déjà trouvé preneur chez des jeunes de 6 à 17 ans.

Ainsi en collaboration avec différents partenaires liés au monde de la pêche, et le Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs, les jeunes ont pu recevoir chacun une canne à pêche avec un kit de départ, en plus de pouvoir prendre deux belles truites dans une piscine de pompier, d’être invité à dîner, rencontrer un Agent de conservation de la pêche, et recevoir chacun un petit cadeau comme pêcheur en devenir, sans oublier les nombreux tirages de très beaux prix auxquels les jeunes étaient tous conviés.

Évidemment le Programme «Pêche en herbe», à des objectifs précis. Soit de favoriser la relève de pêcheurs au Québec en offrant un programme d’initiation aux jeunes de 9 à 12 ans. Accroître le nombre d’initiés dans les régions urbaines. Donner aux jeunes les outils nécessaires pour qu’ils puissent retourner à la pêche dès le lendemain de l’activité, soit une initiation à la pêche (éthique et techniques), un ensemble de pêche pour débutant remis gratuitement à chacun ainsi qu’un certificat pêche en herbe faisant office de permis de pêche jusqu’à ce que le jeune atteigne l’âge de 18 ans. Rappelons également que dans la MRC des Sources, il y avait une telle journée d’organisée à St-Adrien.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.