Publicité
11 août 2017 - 04:01

Des coffres à jouer communautaires à la disposition des familles

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Les membres de la Table des travailleurs en loisirs de la MRC du Val-Saint-François s’unissent autour d’un projet commun : favoriser le loisir actif et libre pour tous. Le projet de coffres à jouer se veut un concept d’implantation de bacs de jeux libres dans les parcs du territoire de la MRC. Il vise à augmenter l’utilisation des infrastructures municipales, à faire bouger les jeunes n’ayant pas accès à certains matériels sportifs et rendre accessible du matériel sportif gratuitement dans les parcs municipaux.

« Avec ce projet, nous souhaitons rendre les jeunes plus actifs et surtout plus présents dans les parcs. Le concept de coffres à jouer est un moyen attractif, accessible et gratuit pour tous. Ainsi, la Ville de Windsor se joint aux dix autres municipalités de la MRC afin de mettre à la disposition des familles du matériel de jeu intergénérationnel. En tout, ce sont près de 75 municipalités de l’Estrie qui donneront le goût aux citoyens de bouger et de sortir dans les parcs », précise Danika M. Saint-Pierre, technicienne en loisirs à la Ville de Windsor.

Les coffres à jouer seront installés et disponibles durant toute l’année pour les citoyens de Windsor dans le parc du secteur Greenlay. Il y aura un coffre pour l’hiver et un autre pour l’été ; le matériel sera mis à la disposition des visiteurs du parc. Les membres de la Table encouragent les citoyens à ajouter des jeux et jouets en bon état à ceux déjà existants afin de bonifier l’inventaire.

Ce projet est rendu possible grâce à La Table des travailleurs en loisirs de la MRC et Val en forme pour la coordination du projet. Des remerciements sont adressés aux jeunes du Carrefour jeunesse-emploi du comté de Richmond pour la fabrication des coffres. C’est grâce au soutien financier offert par le Comité estrien pour les saines habitudes de vie et au Conseil sport et loisir de l’Estrie, via les divers fonds du programme Kino-Québec du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, pour un total de 7 766 $.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.