Publicité
1 avril 2017 - 04:00

MRC des Sources

Un bon repas offert à ceux qui en ont bien besoin

Par Sophie Marais, journaliste

MRC des Sources – Du 26 mars au 1er avril se déroule la Semaine québécoise des popotes roulantes. À Asbestos, l’équipe a préparé quelques activités pour souligner l’événement.

Ainsi, des représentants des députés Alain Rayes et Karine Vallières, ne pouvant eux-mêmes être présents, ont pris part à la tournée de livraison effectuée par les bénévoles.

Un repas de cabane à sucre, dont les coûts ont été défrayés par les municipalités, a également été offert aux bénéficiaires. Et un membre du personnel de la radio locale s’est fait livrer un plat afin de faire part de ses commentaires aux auditeurs.

Rappelons qu’en plus d’assurer une alimentation saine à coût modique à plus de 30 000 personnes au Québec, la popote roulante sert de vigie auprès de ceux-ci par le biais des contacts lors de la prise des commandes et de la livraison.

Au Québec, plus de 2 millions de repas sont livrés à domicile grâce à la participation de plus de 10 000 bénévoles dans les popotes. Sur le territoire de la MRC des Sources, depuis le 1er avril 2016, ce sont 64 bénévoles qui ont permis de livrer 8999 repas aux bénéficiaires dont le nombre augmente tous les ans.

«L’an dernier, la popote a livré 8182 repas. Il reste un mois à passer et nous avons déjà livré plus de repas que l’an dernier», a constaté Jean-Philippe Richer, Responsable des services alimentaires au Centre d’action bénévole des Sources.

Mais ce service repose sur la disponibilité de ses bénévoles et les popotes roulantes du Québec peinent à en recruter qui assureront la relève de ceux déjà en place.

«Partage, générosité, entraide, loyauté. Autant de mots qui pourraient qualifier les popotes roulantes. J’ajouterais service essentiel. En effet, ces bénévoles nourrissent le cœur et l’âme de milliers d’aînés fragilisés. En ces temps d’effritement du tissu social et d’isolement, la livraison d’un bon repas peut faire la différence dans la vie des personnes vulnérables. De tout cœur, appuyons-les dans cette démarche émouvante et nécessaire», a déclaré la porte-parole de cette édition, Dominique Pétin.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.