Publicité
28 mai 2018 - 12:00

Les antiquaires ont rendez-vous à Kingsey-Falls

Par Guy-Charles Amnotte, Journaliste

Kingsey-Falls (GCA) – Du 8 au 10 juin, le Parc Marie-Victorin sera l’hôte du plus important salon regroupant des antiquaires en provenance de partout au Québec, de l’Ontario, de l’ouest du Canada, des maritimes et des États-Unis. Quelque 80 exposants sont attendus sur place, dans le cadre du quatrième Salon des antiquaires de Kingsey Falls.

D’un chapiteau de 8000 pieds carrés lors du troisième salon à cet endroit, la superficie grimpera à 22 000 pieds avec deux chapiteaux », a mentionné M. Charles Boisvert, qui est le coordonnateur aux événements du parc Marie-Victorin.

Le vendredi soir, une soirée VIP réservée exclusivement aux exposants et aux détenteurs de passeports VIP, permettra de découvrir des pièces vraiment uniques pour ce rendez-vous. D’ailleurs certains collectionneurs viennent expressément pour retrouver des pièces très rares », de nous préciser M. Boisvert. Quant au public, il pourra visiter le Salon, le samedi, entre 9 h 30 et 17 h.

Lors d’un moment bien particulier, on rendra hommage aux pionniers des antiquités, ces gens dont les pièces se retrouvent dans les musées, a tenu à préciser Mme Maude Rochefort organisatrice du Salon. Ainsi la mémoire des premiers antiquaires qui ont commencé il y a 100 ans, sera honorée de belle façon. Des gens qui ont été dans ce milieu 60 et 70 ans. »

Le Salon des antiquaires ouvrira également ses portes à la population de 9 h 30 à 14 h, le dimanche. Les citoyens intéressés pourront même apporter leurs pièces pour une évaluation entre 11 h et 14 h.

Le magasin général du parc Marie-Victorin présentera une partie de la collection privée d’antiquités du cofondateur de Cascades, Alain Lemaire, un fier collectionneur.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.