Publicité
21 juillet 2017 - 04:00

Une belle édition malgré la pluie à St-Georges de Windsor

Par Sophie Marais, journaliste

St-Georges-de-Windsor (SM) - Le Festival d’été de Saint-Georges-de-Windsor était présenté pour une 17e édition les 7, 8 et 9 juillet derniers.

Selon Yvon Richer, organisateur de l’événement, quelque 1500 personnes ont pris part aux différentes activités proposées durant les 3 jours. Il faut dire que Dame nature n’a pas été très collaboratrice et l’activité de tire de petits tracteurs modifiés a malheureusement dû être annulée et peu de personnes se sont présentées lors des tires de 4 roues en raison de la pluie. Le feu d’artifice a été remis au samedi soir et près de 800 personnes sont venues admirer le spectacle.

Mais l’activité principale, le tournoi de balle familial, s’est déroulée comme prévu. Dans la classe maison, la famille Provencher de Saint-Georges-de-Windsor a remporté les honneurs. Dans la classe B, c’est la famille Fréchette, également de St-Georges, qui a gagné. Et finalement, dans la classe compétition, les Grimard de Wotton ont terminé en première place.

M. Richer souhaite remercier sincèrement tous les bénévoles sans qui la tenue du Festival ne pourrait avoir lieu, ainsi que les différents commanditaires.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.