Publicité
14 février 2019 - 05:00

LRH : Asbestos n’a pas dit son dernier mot

Par Richard Lefebvre, Journaliste

Asbestos (RL) - Le Nordik Blades d’Asbestos, qui se mesure au Gentilly Ford de St-Pierre-les-Becquets au premier tour éliminatoire de la ligue de hockey régionale, pourrait voir sa confrontation se terminer abruptement vendredi soir prochain au domicile de l’adversaire. En effet, la série3 de 5, est présentement menée deux victoires à zéro par le Gentilly Ford au terme de la première fin de semaine d’hostilités. Malgré une opposition féroce et des efforts soutenus, les asbestriens ont vu les visiteurs quitter l’aréna Connie-Dion vendredi soir dernier, avec une victoire de 4 à 3, arrachée en prolongation. Jean-François Dutilly avait pourtant semé l’euphorie dans l’amphithéâtre et donné tous les espoirs possibles à son équipe en créant l’égalité avec son premier des présentes séries, alors qu’il ne restait qu’une quinzaine de secondes à faire au dernier tiers. Cependant, Xavier Boucher est venu jeter une douche d’eau froide dans l’aréna dès les premiers instants de la période de surtemps, en logeant la rondelle derrière le gardien Yanick Grenier, scellant ainsi l’issue de la rencontre à la faveur de son équipe. Le Nordik Blades dirigea 40 rondelles sur la cage adverse, alors que les visiteurs lancèrent 44 fois en direction du filet de Grenier lors de cette rencontre.

En dépit de la défaite, c’est avec confiance que la troupe de Terry Arguin se présenta le lendemain à l’aréna St-Pierre afin de tenter de niveler les chances dans la série. Malheureusement pour eux, le Gentilly Ford, reprit là où il avait laissé la veille en marquant trois fois sans réplique au premier vingt en route vers une deuxième victoire en autant de sorties, cette fois par la marque de 6 à 3. Les marqueurs pour Asbestos lors de ce match furent Jean-Christophe Martineau, Charles Bergeron ainsi qu’Antony Compagnat. Yanick Grenier qui était de retour devant le filet aura dû faire face à un autre barrage de 40 lancers, alors que son vis-à-vis, n’auront eu qu’à repousser 22 des 25 rondelles du Nordik Blades dirigées vers lui. C’est donc dire qu’Asbestos n’a plus place à l’erreur ce vendredi 15 février, alors que l’équipe se rendra de nouveau à St-Pierre-les-Becquets pour le match #3 prévu à 20h30. Advenant une victoire du Nordik Blades, une rencontre aurait lieu le lendemain à Asbestos à 19h. L’équipe sollicite donc une fois de plus, l’appui des amateurs en vue de ces matchs cruciaux.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.