Publicité
29 novembre 2018 - 04:00

Dure fin de semaine pour le Nordik Blades

Asbestos – Le Nordik Blades a disputé 2 parties la fin de semaine passée. Vendredi soir l’équipe asbestrienne recevait la visite des Cougars de Warwick. Bon début de première période pour les joueurs d’Asbestos alors que Jean-Philippe Nadeau donne le premier but à son équipe. Les joueurs de Warwick ne se laissent pas faire et comptent à trois reprises. Le Nordik réplique avec un but de Francis Corriveau. La marque en fin de première période est de 5 à 2 pour Warwick.

Les spectateurs présents ont eu droit à 2 autres périodes assez serrées, mais le Nordik Blades s’est incliné par la marque de 7 à 3. Samedi, notre équipe locale s’est rendue à Sherbrooke pour y affronter le Stim HC. Le premier but de la première période a été compté par Asbestos alors que Ryan Lee a trouvé le fond du filet avec un beau lancer du poignet. Peu de temps après, Hugo Lafontaine laisse tomber les gants contre Hunter Haskell.

Un premier but du Stim HC a été compté menant la marque1 à 1 en fin de première période.

Une deuxième période très mouvementée du côté des deux équipes. Après plusieurs minutes de punition des deux côtés, l’équipe de Sherbrooke en subit les conséquences alors que des joueurs ont été sortis de la glace en fin de deuxième. Les équipes sont agressives et rudes sur la patinoire. Mais l’équipe sherbrookoise marque à 2 reprises pour prendre les devants3 à 1. L’équipe de Sherbrooke s’impose en donnant plusieurs mises en échec à l’égard du Nordik Blades.

C’est en début de troisième période que Ryan Lee marque le deuxième but du Nordik Blades pour ainsi réduire la marque à 3 à 2. Mais Sherbrooke réplique et prend les devants4 à 2. Le troisième but d’Asbestos a été compté par François Trouvé.

Sherbrooke compte à nouveau, et se donne une avance de deux buts. Maxime Nault ajoute un 4e but au Nordik Blades. Défaite du Nordik Blades par la marque de 5-4.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.