Publicité
14 juillet 2018 - 04:00 | Mis à jour : 05:30

C’est terminé pour les Aigles Extrêmes de Windsor

Windsor – Le samedi 30 juin dernier, les Aigles Extrêmes entamaient les séries au domicile des Kodiaks de Rive-Nord. Avec seulement 11 coureurs en uniforme, ils n’ont pas fait le poids et se sont inclinés 5-13. Le lendemain, ils recevaient cette même équipe pour la deuxième partie de cette série2 de 3.

Cette fois-ci, l’équipe estrienne comptait sur quelques joueurs de plus en uniforme. Après une période, la marque était de 3-2 en faveur des visiteurs. La deuxième période a bien débuté pour la troupe locale. Il y a eu échange de buts entre les deux équipes et bien que tirant toujours de l’arrière, les Aigles Extrêmes maintenaient l’écart à peu de points. Il y a eu malheureusement relâchement en mi-période de la part des locaux et la Rive-Nord s’est retirée au vestiaire avec un net avantage de 11-6.

Lors du dernier engagement, le cœur n’y était plus du côté des Estriens. Ils ont permis aux Kodiaks de marquer en six occasions alors qu’ils ne faisaient vibrer les cordages adverses que deux fois.

Avec cette victoire de 17-8, l’équipe de la région montréalaise accède à la ronde suivante des séries (3 de 5) de la ligue de crosse junior C de l’Ontario. Elle affrontera l’équipe de Whitby. Dans l’autre série de la division de l’extrême Est, Gloucester, qui avait terminé bon dernier, a battu la formation de Cornwall qui avait terminé en tête du classement. Gloucester affrontera Peterborough lors de la prochaine ronde.

Les joueurs des Aigles Extrêmes peuvent maintenant ranger l’équipement jusqu’à la prochaine saison. La direction et eux tiennent à remercier leurs généreux commanditaires, les médias et les nombreux amateurs de la région qui les ont appuyés et encouragés tout au long de la saison.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.