Publicité
26 mai 2018 - 04:00

Nitro : un 6 à 8 pour souligner le début des activités

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Suite au départ de l’Association du soccer mineur de Windsor (ASMW) qui avait lieu le 19 mai à Magog avec la présence des U9 et U10 du Nitro, les joueurs et joueuses de Windsor occupaient auparavant les terrains du parc Carmen-Cloutier-Juneau à l’occasion d’un 6 à 8 amical le 17 mai regroupant aussi le comité organisateur de l’édition2018, les entraineurs et les parents.

Président du comité jusqu’en 2017, Jean François Péloquin a passé le relais à Dany Davey qui a auparavant occupé le poste. «Pour cette nouvelle année estivale, nous sommes cinq membres qui assurent l’organisation du Nitro. Nos entraineurs sont prêts dès maintenant et nous pouvons compter sur une quinzaine d’arbitres, constate M.Davey. À ces acquis s’ajoute l’apport de la vice-présidente Emily Markwell, qui a préparé un document regroupant tous les détails, dates et fiches techniques pour chaque entraineur qui étaient au 6 à 8.»

À ces acquis s’ajoutent l’expérience de deux membres, le directeur technique Gérard Robinson et le responsable d’équipements Hughes Thibault. Le comité peut également compter sur Julie Pinette à titre de registraire. «Avec la présence et l’appui du Celtic de Richmond, l’hiver a été soutenu dans les gymnases de l’école Saint-Philippe de Windsor et de l’École secondaire régionale de Richmond. Cela permet de progresser et de mettre à profit tout ce qu’on a appris», constate M.Robinson.

Fait à retenir, les équipes du Nitro pourront atteindre le volet compétitif de la classe A selon les efforts au terme des meilleures formations de la saison régulière en Estrie. Elles regroupent les U11, U12, U13, U14, U15 et U16, féminin et masculin.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.