Publicité
25 mai 2018 - 04:00

Une cadette de Windsor gagne l’or avec un score parfait de 100 au championnat national de tir

Windsor – L’adjudant Marie-Clara Delage, âgée de 17 ans et provenant du Corps de cadets royaux de l’Armée canadienne (CCRAC) 2950 de Windsor, a participé au championnat national de tir des cadets qui se tenait à la Base des Forces canadiennes (BFC) Esquimalt à Victoria, Colombie Britannique, du 7 au 10 mai dernier. Marie-Clara s’est placée première dans la catégorie ouverte cumulative et en troisième place dans la catégorie ouverte, position couchée. Elle a également tiré des cibles parfaites en accumulant un pointage de 100, lui permettant ainsi de recevoir une médaille du «club des 100».

«J’adore tirer, c’est pourquoi je suis ici», raconte Marie-Clara en regardant l’océan depuis un quai de la BFC Esquimalt. «Je suis aussi une grande admiratrice du tourisme que l’on fait en ce moment, ajoute-t-elle. Ce trajet en bateau était génial et nous avons fait une belle promenade le long de la côte. Il y a beaucoup d’arbres, de fleurs ici et de superbes jardins. Bien plus que dans ma ville.»

Le Championnat national de tir des cadets est le plus haut niveau de compétition dans ce sport où l’on enseigne la sécurité, la concentration et les techniques de gestion du stress de même que le travail d’équipe et le leadership. Plus de 125 cadets ont participé à cette compétition. Pendant leur séjour à Victoria, les cadets ont aussi eu la chance de faire un tour sur une frégate des Forces armées canadiennes et de participer à des activités culturelles comme la visite du Musée royal de la Colombie-Britannique et le lieu historique fort Rodd Hill.

Le Programme des cadets vise à développer chez les jeunes de 12 à 18 ans les qualités de civisme et de leadership, à promouvoir la bonne forme physique et à stimuler l’intérêt des jeunes pour les activités maritimes, terrestres et aériennes des Forces armées canadiennes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.