Publicité
1 mai 2018 - 12:01

Décès du pilote Guy Ouellette : le coroner n’a décelé aucune anomalie

Richmond (RC) – En date du 11 avril, le coroner Yvon Garneau a statué dans son rapport que la configuration du véhicule de course de feu M.Guy Ouellette l’a empêché de retomber sur ses roues après la collision initiale avec un autre bolide. Il a également noté que le véhicule respectait les normes en vigueur, incluant une intention criminelle ou une témérité extrême.

C’est durant la soirée du 27 mai 2017 que Guy Ouellette en classe Dirtcar modèle Sportsman est décédé sur la piste de l’Autodrome Drummondville. Reconnu pour ses 25 ans d’expérience et de nombreuses réussites sur divers circuits de course, le pilote n’a pu s’extirper de son véhicule suite à une violente collision avec un autre bolide.

Reposant au Centre funéraire Yves Houle durant trois jours à partir du jeudi 1er juin dernier, les funérailles de M.Ouellet avaient lieu le samedi suivant en l’église Sainte-Bibiane de Richmond, soit une semaine après l’accident mortel survenu à l’Autodrome Drummond. De nombreux proches, amis et collègues provenant à la fois de BRP et des courses de stock-car sur terre battue ont rendu hommage à Guy Ouellette, natif de Richmond, en présence de son épouse et des enfants.

Dès l’annonce du décès du pilote de course automobile âgée de 49 ans, les témoignages ont afflué bien au-delà de l’Estrie jusqu’au jour des funérailles où plus de 200 personnes étaient rassemblées à l’église en présence du cercueil sur lequel était étalé la bannière du numéro32.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.