Publicité
26 avril 2018 - 04:01

Première partie locale des Aigles Extrêmes à l’approche du calendrier régulier

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Le samedi 21 avril dernier, la nouvelle équipe de crosse junior de l’Estrie s’est rendue à Longueuil pour affronter les Kodiaks de la Rive-Nord lors d’une rencontre hors-concours.

Après seulement deux minutes de disputer à la rencontre, les Aigles extrêmes ont accordé deux buts à l’adversaire. Les jeux manquaient souvent de finition permettant de déjouer le gardien adverse. Malgré tout, la période s’est soldée par une marque de 3-1 en faveur de l’équipe montréalaise.

Lors du second engagement, les Kodiaks ont de nouveau dominé au cadran en enfilant trois buts dans les dix premières minutes de jeu. Les Aigles ont retrouvé lentement le fond du filet en faisant vibrer les cordages en quatre occasions dans les dix dernières minutes de jeu, n’accordant que trois filets de plus à leurs hôtes. Ces derniers se retiraient au vestiaire avec un pointage de 9-5 en leur faveur.

C’est lors du dernier tiers que les spectateurs présents ont vu les Estriens revenir plus sûrs d’eux avec des jeux mieux exécutés. Leurs adversaires ont cependant mérité une victoire de 12-7. Les compteurs des Aigles extrêmes ont été: Alexandre Breault (2), Karel Audit, Nathan Stevenson, Mikaël Paradis, Nicolas Jolin-Saint-Laurent et Anthony Héon. Du côté des Kodiaks, Raphaël Lamothe (5), Davin Miller (3) ont été les plus productifs face aux gardiens Nicholas Chamard et Édouard Perron qui se sont partagé le temps de partie à parts égales.

Les Aigles extrêmes joueront leurs premières parties de la saison cette fin de semaine. Avant de se rendre à Cornwall durant l’après-midi de dimanche, ils recevront le samedi 28 avril, à compter de 18h au centre J.A.-Lemay, les Griffins de Gloucester pour leur première partie à domicile. Les amateurs de crosse de la région y sont attendus en grand nombre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.