Estrie (RC) – C’est le samedi 24 mars dernier que Dominic Côté, originaire de Windsor, fut gradué ceinture noire de jiu-jitsu brésilien. Son parcours a débuté en 2006 lorsqu’il commença à s’entrainer.

«Je voulais faire des arts martiaux mixtes pour faire des combats dans un octogone comme au UFC (Ultimate Fighting Championship). Un rêve de ti-gars… ahaha!, mentionne t’il. Rapidement la passion pour le jiu-jitsu brésilien s`est développée et l’envie de faire des tournois de jiu-jitsu m’a motivé à m’entrainer avec rigueur».

Comptant un impressionnant palmarès de plus de 150 combats en Amérique du Nord (111 victoires, 33 défaites et 6 nulles), il souligne être le premier Windsorois de l’histoire à être gradué ceinture noire en jiu-jitsu brésilien. Dominic Côté affirme qu’il ne s’agit que du commencement.

Père de 2 enfants, travailleur de la construction, copropriétaire et entraineur du centre d’arts martiaux Three Headed Beast à Sherbrooke, il travaille à mettre sur pied un projet pour lutter contre le décrochage scolaire, vaincre la toxicomanie et dénoncer l’intimidation.

«Après 12 ans d’entrainement de jiu-jitsu brésilien, j’ai connu la victoire et la joie que cela procure et j’ai connu la défaite et le sentiment de vouloir tout abandonner, mais à chaque fois, cela s’estompait et je me disais O.K., j’vais m’entrainer encore plus. Ce sport m’a démontré l’importance de la persévérance et comme dans toutes les sphères de la vie, c’est la clé pour avancer. Voilà pourquoi les arts martiaux ont été bénéfiques pour moi», considère Dominic Côté.