Publicité
5 avril 2018 - 04:00

Marcher, courir et pédaler pour la santé le 2 juin prochain

Asbestos (GCA) – Pour une 8e année consécutive, la population de la MRC des Sources, est cordialement invitée à se mettre en mouvement le samedi 2 juin, pour amasser des fonds pour sa population atteinte de cancer, ou d’une maladie dégénérative.

« Bouge pour la santé 2018 », espère augmenter le nombre de participants pour cette activité. Sous la responsabilité de M. Richard Vaillancourt, on espère pouvoir atteindre l’objectif qui est fixé cette année à 15 000$.

L’an dernier 425 personnes ont relevé le fameux défi de courir ou marcher pour soutenir financièrement des gens de la MRC qui doivent absolument se déplacer à l’extérieur de la région, parce que les soins dont ils ont besoin ne sont pas disponibles.

Outre les activités que l’on retrouvait généralement au programme de marche de : 5, 10 km, ou libre, et pour la course de : 1, 2, 5, 10 et 21.1 km, on ajoute maintenant un parcours à vélo de 30 km, qui sera chronométré, grâce à 4 étudiants de l’École de l’Escale, qui pour l’occasion seront soutenus par le Carrefour jeunesse-emploi. « Pour une première édition, nous serions très heureux de pouvoir attirer une vingtaine de passionnés de vélo de route », de rajouter M. William Durocher, l’un des instigateurs de cette idée. Le parcours en vélo débute à Asbestos. Il passera par la suite à Wotton, puis St-Georges-de-Windsor, pour revenir par la suite au lieu de départ.

Pour en savoir davantage, ou pour s’inscrire à l’avance, il faut se rendre sur le site web : Québec Sportif . Les participants inscrits avant le 8 mai profiteront d’un rabais intéressant, en plus de recevoir le chandail officiel. D’autres informations sur cet événement sont disponibles sur la page Facebook « Bouge pour la santé ».

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.