Publicité
21 mars 2018 - 04:00

Un match mémorable pour la Fondation Justin-Lefebvre

Par Ralph Côté, Journaliste

Richmond (RC) – Le match de hockey-bénéfice au profit de la Fondation Justin-Lefebvre a été un succès d’estime provenant des gens de la région de Richmond et de divers endroits débordant le territoire estrien. Malgré l’épreuve survenue en juin 2017, la famille Lefebvre a choisi le message propager les rêves, l’amour, la vie!... À travers la Fondation.

«Notre enfant qui est décédé à l’âge 8 ans a été une épreuve terrible, comme c’est pour tous les parents et les proches. Pour notre part, nous avons choisi de mettre sur pied une fondation comportant quatre volets permettant aux jeunes et des parents moins nantis: les sports (prise en charges des inscriptions et de l’achat d’équipement), l’école (prise en charge des coûts du matériel scolaire ou des besoins particuliers), les dons d’organes (support aux familles de donneurs et receveurs) et la procréation assistée (supports financiers aux parents). Pour moi et Benoit, c’est ce que notre fils aurait apprécié», a rappelé la mère de Justin, Marie Pier Savaria, directrice de la Fondation, qui a été présente durant toute cette première soirée-bénéfice avec les siens, amis et bénévoles.

À tout ce beau monde, la population a fait la différence avec une participation massive au centre sportif qui porte le nom de Paul-Émile-Lefebvre, arrière-grand-père de Justin. Avec le tailgate qui se tenait à l’entrée principale et la foule qui s’additionnait à l’intérieur de l’aréna, la soirée était une réussite avec le clou de la soirée: le match entre les Anciens Professionnels et les Old Timers.

Ex-gardien junior en 1971 et 1972 et Old Timer de 33 à 47 ans, le conseiller municipal du district1, Charles Mallette, agissait à titre de promaire en l’absence du maire Bertrand Ménard. Il a procédé à la mise en jeu en présence des deux équipes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.