Publicité
7 février 2018 - 12:58

Le tournoi pee-wee/bantam est en marche pour la première des deux semaines

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Les formations A, AA et B ont amorcé la première semaine du Tournoi pee-wee/bantam de Windsor. Sur le coup de 18h mercredi, l’équipe locale du Promutuel1 du Val-Saint-François s’est mesurée aux Voltigeurs 2 de Drummondville pour ainsi démarrer le tournoi.

À ces deux équipes de classe A s’ajoutent celles de Valois d’Acton Vale, le National de Lorraine-Rosemère (Montréal), les Éperviers B de Beauport, les Prédateurs de Laval-Nord et les Patriotes1 de Saint-Eustache.

Ce jeudi, c’est au tour du AA d’être sur la glace à compter de 19h avec un premier match entre les Voltigeurs de Drummondville et le Phœnix de Sherbrooke. Suivrons ensuite le Drakkar de Vaudreuil-Dorion et les Draveurs de Mont-Laurier. Une autre partie du A sera aussi présentée.

Par la suite, le vendredi marquera l’ouverture officielle du 41e Tournoi pee-wee/bantam à partir de 18h30 en présence de la présidente d’honneur, Roxanne Vallières, l’équipe du tournoi, les invités et les partenaires. Les capitaines du Promutuel1 du Val-François et du Valois d’Acton Vale procéderont à la mise en jeu protocolaire.

Durant cette même journée, le niveau BB débutera dès 8h avec un premier match opposant le Maska de Saint-Hyacinthe et le Harfang de Sainte-Anne-des-Plaines. Le Promutuel2 participera également avec les Voltigueurs2 de Drummondville, les Caribous de Charlesbourg, le National de Lorraine-Rosemère et le Garaga de Saint-Georges-de-Beauce.

Tout comme l’étape du vendredi, une dizaine de matchs A, AA et B s’ajouteront, cette fois pour désigner les équipes susceptibles d’atteindre les finales des trois paliers qui auront lieu dimanche durant la matinée et l’après-midi.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.