Publicité
9 février 2018 - 04:00

Mousquiri : petites notes historiques

Richmond - • Le plus long match de l’histoire du tournoi a eu lieu en 1971. Il a duré 11 périodes (3 périodes règlementaires et 8 prolongations). Il a opposé les équipes de Sorel et de Thetford Mines et c’est cette dernière qui finalement gagné la rencontre au pointage de 2-1. À cette époque, tous les matchs étaient à finir et il n’y avait pas de fusillades! Ce fut une longue journée à l’aréna de Richmond puisque celle-ci avait débuté en fin d’avant-midi et s’est terminée plus tard en après-midi, non sans causer des maux de tête aux organisateurs.

• Le plus grand nombre de buts dans un match appartient à Martin St-Amour des Patriotes de St-Eustache. Il a marqué 8 buts dans un gain de 14-2 de son équipe sur les Cougars de St-Léonard dans la classe BB en 1980 lors de la 17e édition du tournoi. Celui-ci a fait un retour au tournoi Mousquiri avec son fils en 2009 avec l’équipe des Oilers de San Diego, où il vit en Californie depuis sa retraite dans le monde du hockey. Martin a notamment fait partie de l’organisation des Canadiens de Montréal et des Sénateurs d’Ottawa à sa sortie des rangs juniors.

• L’origine de la mascotte Mousquiri: c’est un concours de dessins organisé en 1974 à l’école secondaire Sacré-Cœur qui a permis de trouver un animal qui représenterait l’esprit du tournoi. Le choix s’est porté sur un loup souriant dessiné par François Vidal. Le nom a été imaginé par Louise Tremblay, «Mousse-qui-rit», qui a été modifié pour devenir Mousquiri. La confection de la tête du personnage et du costume a été réalisée par les ateliers du Carnaval de Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.