Publicité
17 novembre 2017 - 04:00 | Mis à jour : 06:31

Le Desjardins-Wild de Windsor s’incline à Waterloo

Windsor – Le ciel est tombé sur la tête des joueurs du Desjardins-Wild de Windsor en troisième période, le samedi 11 novembre en soirée, lors de leur affrontement contre les Maroons de Waterloo. Ces derniers l’ont emporté 8-2.

La marque était de 3-1 pour la formation waterloise après 40 minutes de jeu quand cette dernière a explosé avec cinq buts au dernier tiers. Mathieu Papineau et Francis Robichaud ont inscrit des doublés dans la victoire pour porter leurs totaux de buts à cinq et deux cette saison.

Les autres buts des vainqueurs appartiennent à Marc-André Levasseur (10e), Alex Côté (3e), Maxime Guyon (3e) et Samuel Cloutier (2e). Levasseur a terminé le match avec quatre points.

La réplique des Windsorois est venue de Jonathan Goulet (1er) et Alexandre Carignan (3e). Les gardiens Kevin Ladouceur et Maxime Blanchard ont fait face à un barrage de 30 lancers tandis que Paul Bourbeau jr recevait 30 tirs.

Mathieu Nadeau et Christopher Saurette ont jeté les gants à deux reprises en première période. Pier-Luc Pinard et David Godbout ont jeté les gants pour une première fois dans cette période et pour une seconde fois lors d’une mêlée générale qui a marqué la fin de la deuxième période. Julien Cabana et Jonathan Bouchard ont, également, jeté les gants dans cette mêlée. Il faudra voir si la LHSAAAQ sévira suite à cette mêlée.

Soulignons qu’André Thibault et Sébastien Roy ont aussi jeté les gants deux fois dans le match.

Joliette et Fondation Justin-Lefebvre

Le Desjardins — Wild reviendra devant ses partisans le samedi 18 novembre, à 20h30, alors que les Sportifs de Joliette seront les visiteurs à l’occasion de la soirée promotionnelle dans le cadre du mois de Movember et du lancement de la Fondation Justin-Lefebvre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.