Publicité
18 novembre 2017 - 04:02

Mickaël Fillion et Guillaume Archambault s’amènent chez le Desjardins-Wild

Windsor – En date du lundi 6 novembre, le défenseur Mickaël Fillion a été acquis par le Desjardins-Wild de Windsor dans une transaction avec les Maroons de Waterloo. Ces derniers mettent la main sur Jordan Bernier et cèdent, en plus du joueur échangé, un choix de cinquième ronde au prochain repêchage.

Originaire de Sherbrooke et âgé de 23 ans, Mickaël Fillion a joué tout son hockey de développement dans la région avec les Cantonniers de Magog, les Inouk de Granby et quelques matchs avec le Phœnix de Sherbrooke. Il a aussi évolué pour les formations d’Asnières et de Chambéry en France dans une ligue de troisième division. Depuis le début de la saison, le nouveau venu a amassé trois points en dix matchs avec les Maroons tout en passant 23 minutes au cachot.

«Nous avons été chercher un autre gars de la place qu’on voulait avoir avec nous depuis le repêchage, d’expliquer le directeur général, Samuel Meunier. Il est connu de plusieurs joueurs de notre équipe et nous sommes très heureux de son arrivée avec nous».

Guillaume Archambault

Observant que les jours étaient des plus actifs dans la Ligue de hockey senior AAA du Québec alors que plusieurs joueurs changeaient d’équipe, le Wild a bougé pour une deuxième fois en quelques jours en allant chercher le joueur de centre Guillaume Archambault, qui a débuté la saison à Bécancour. Guillaume Gélinas a pris le chemin de Bécancour dans cette transaction.

Archambault est un jeune joueur âgé de 21 ans qui fait six pieds et deux pouces et près de 200 livres. Il a amassé 75 points, dont 22 buts, avec la formation de Saint-Léonard la saison dernière au hockey junior AAA.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.