Publicité
1 novembre 2017 - 04:00

Desjardins-Wild : Un gain à la maison qui fait du bien!

Windsor – Le Desjardins-Wild de Windsor a remporté une première victoire à domicile cette saison le vendredi 27 octobre. Cette victoire à la maison contre le BigFoot-Familiprix de Saint-Léonard-d’Aston a fait du bien à l’équipe et aux 628 amateurs présents. Un gain de 6-2 grâce, entre autres, aux quatre points pour Alexandre Durette et Patrick Groleau.

C’était l’égalité1-1 après vingt minutes suite aux buts d’Alexandre Paradis (1er) pour les locaux et David Marcotte (1er) pour les visiteurs. Il y a eu plus de poings que de points avec des affrontements entre Julien Cabana, Pier-Luc Pinard et Ghislain Ouellet contre Samuel Fortier, Martin Trempe et Keven Pellerin.

Les Windsorois se sont assurés de la victoire en deuxième période avec deux buts en 11 secondes. Antoine Arsenault a inscrit son premier but dans la LHSAAAQ à son premier match à 14:06 suite du deuxième but de la saison d’Alexandre Carignan. Denis Desmarais et Jason Pitt ont jeté les gants durant cette période.

Cody Linteau (3e) et Alexandre Durette (6e) ont porté l’avance à 5-1 pour le Desjardins-Wild jusqu’à ce que l’ancien favori de la foule à Windsor, Martin Trempe, inscrive son premier but de la saison à 13:56. Patrick Groleau (2e) a complété le pointage avec un peu plus de quatre minutes à faire au match.

Alexandre Durette et l’entraîneur-chef, Simon Robidas, ont bien aimé l’énergie déployée par toute l’équipe dans le match et ils avaient de bons mots sur le nouveau venu, Antoine Arsenault, et des jeunes comme Charles Marcoux qui apportent un souffle intéressant. «On prenait les devants et on se faisait remonter. Ce soir, nous avons joué avec de l’intensité pendant tout le match et c’est ce qui nous a permis de gagner», selon Alexandre Durette lors de l’entrevue d’après-match disponible sur nos pages Facebook.

Pour Simon Robidas, c’est «le respect des consignes, de ce qu’on a demandé aux joueurs qui nous a permis de gagner le match. On a battu une grosse équipe. Saint-Léonard est une équipe avec de l’expérience et des championnats. Il faudra jouer de la même façon contre Saint-Cyrille, Bécancour, Waterloo et toutes les autres.»

Les tirs au but ont été de 44 contre 31 vers les gardiens Vincent Lamontagne et Kevin Ladouceur.

Prochains matchs

Le Desjardins-Wild disputera son prochain match le vendredi 3 novembre, à 20h30 contre le Condor à Saint-Cyrille avant de recevoir la meilleure formation du circuit, le Formule Fitness de Bécancour, exceptionnellement le samedi 4 novembre à 20h30 au Centre J.-A.-Lemay. Les billets pour ce match seront vendus à la porte le soir même.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.