Publicité
9 avril 2017 - 04:00

Dévoilement d’une photo de Marc-André Craig

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – À l’approche de cinq décennies, les Patins d’argent du Club de patinage artistique de Windsor a présenté son 49e spectacle annuel qui avait lieu le samedi 1er avril au Centre sportif J.A Lemay. Avec pour thème Les Rêves, dix-neuf chorégraphies solos et de groupes se sont succédé devant une foule ravie. Et pour cette 49e cuvée, les responsables de l’organisme ont profité de l’occasion pour saluer l’apport de Marc-André Craig,

née à Windsor en 1982 où il a grandi, Marc-André Craig a rapidement progressé au sein des Patins d’argent dès la fin de cette décennie. Poursuivant sa progression au début de 1990, il s’est signalé en Estrie et autres régions du Québec pour ensuite élargir son potentiel jusqu’aux compétitions de Patinage Canada.

Présent à la tournée Célébration sur glace en 2006 et 2010, il a été membre de l’équipe nationale du Canada en 2006, de l’équipe du Québec en 2010 et 2011 et sans interruption entre 1997 et 2007. Il a aussi participé au Grand-Prix ISU de Chine, du Japon et du Canada. À titre d’athlète, Marc-André Craig a atteint le niveau senior de compétitions. Il a participé à plusieurs compétions du circuit des Grands Prix senior et des Quatre continents. Il a été membre de l’équipe nationale en simple et remporté plusieurs médailles sur le circuit senior B. Comme entraîneur évoluant particulièrement sur la Rive-Sud de Montréal et en Montérégie, il a mené des élèves jusqu’aux championnats du monde en simple et en couple.

En présence de ses proches et amis, dont ses parents, André et Lise Craig, le Club de patinage artistique de Windsor a dévoilé une photo de Marc-André Graig qui occupera dorénavant l’un des murs du Centre J.A. Lemay.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.