Publicité
19 mars 2017 - 04:00

Une belle expérience pour deux demoiselles

Par Sophie Marais, journaliste

MRC des Sources - Mariane Larrivée et Alexandrine St-Cyr ont toutes deux participé à la 52e édition des Jeux du Québec qui se déroulait récemment à Alma. Elles en étaient à une première participation en tant qu’haltérophiles.

Les deux jeunes athlètes pratiquent le crossfit à Asbestos depuis plusieurs années et l’haltérophilie en fait partie. Elles ont commencé à mettre l’emphase sur cette discipline il y a deux mois seulement et ont participé à une compétition régionale pour se classer pour les Jeux du Québec.

«Ce qui m’attire le plus dans cette discipline c’est le dépassement de soi. Je m’entraîne à une fréquence de trois à quatre fois par semaine, ce qui me permet de garder un bon rythme et de saine habitude de vie», explique Mariane, pour qui cette première participation aux jeux représentait le fruit de tous les efforts fournis. Et même si elle aurait aimé obtenir de meilleurs résultats, 4e position chez les 53 kg, elle est fière d’avoir été parmi les meilleurs candidats de l’Estrie.

«J’adore l’adrénaline, l’excitation, le suspense et les défis ressentis lors des compétitions. Je m’entraîne de trois à cinq fois par semaine. Ma première participation au jeux du Québec représentait une expérience, un test pour voir un peu comment je vis avec ce stress et voir comment j’allais me classer», a pour sa part ajouté Alexandrine, qui est très satisfaite, surtout d’avoir réussi tous ses arrachés. Elle a terminé en 5e position chez les 63 kg.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.