Publicité
27 février 2017 - 12:00

Première participation au tournoi Pee-Wee de Québec

Par Sophie Marais, journaliste

MRC des Sources – L’entraîneur Éric Fréchette et ses assistants Charles Vaillancourt, Éric Lapointe et Steeve Baril sont très fiers de leurs dix-sept jeunes joueurs qui ont participé au Tournoi international de hockey Pee-Wee de Québec.

Avec une très bonne fiche en saison régulière, l’équipe AWK Grayson a pu participer au légendaire Tournoi Pee-Wee de Québec dans la catégorie Pee-Wee Inter. C. Les jeunes âgés entre 11 et 12 ans ont affronté les meilleures équipes.

«C’est un des plus gros tournois au Québec. On trouve ça très plaisant d’aller jouer là», a exprimé l’entraîneur Éric Fréchette. L’équipe a disputé son premier match au Centre Vidéotron le 8 février dernier. Et ils ont remporté la partie 3 à 2 contre les Pro Lac après une belle remontée, alors qu’ils perdaient 1 à 0.

«Nos joueurs ont explosé en troisième période. Ils ont marqué trois buts et l’équipe adverse a marqué un second but alors qu’il ne restait à peu près que deux minutes. On avait hâte que ça finisse!», a ajouté Charles Vaillancourt en riant.

Lors de leur second match, le 14 février, les AWK Grayson ont été moins chanceux face aux Nord-Ouest Pionniers du Nouveau-Brunswick.Ils se sont inclinés 8 à 1.

Il va sans dire que les jeunes étaient enchantés de participer à un tel tournoi. Et le message de leurs entraîneurs était de profiter au maximum des ces instants, de s’amuser, tout en jouant du beau hockey. L’équipe tient également à remercier l’entreprise Grayson pour son aide financière pour le transport par autobus de tous ces sportifs.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.