Publicité
27 janvier 2017 - 12:00

Mousquiri accueillera une équipe de Richmond, Ontario lors de la 54e édition

Richmond – Au fil des ans, le comité organisateur du Tournoi national atome Mousquiri de Richmond a accueilli plusieurs équipes de l’extérieur du Québec, principalement des États-Unis et de l’Ontario. Cette année ne fera pas exception à la règle alors qu’une équipe de Richmond, une petite municipalité située dans l’agglomération d’Ottawa et une formation du New Hampshire, participeront à la 54e édition qui sera présentée du 6 au 19 février au centre sportif P.E. Lefebvre.

À cette occasion, plus de 700 jeunes de partout au Québec, de l’Ontario et des États-Unis seront en ville afin de participer aux 97 parties du plus ancien tournoi de catégorie atome au Québec. Ils évolueront au sein de 52 équipes, lesquelles seront réparties dans cinq classes : AA, BB, A, B et C.

Quatre équipes locales au tournoi Mousquiri

Outre l’équipe du Royal de Richmond qui sera sous la responsabilité de Craig Dunn, natif de Richmond et fils de Jeff et Carole Dunn, les amateurs de hockey pourront aussi encourager quatre équipes locales cette année. Celles-ci évolueront dans la classe Participation alors que les jeunes joueurs de Richmond évoluent encore cette année avec les jeunes de Windsor. Ils font partie des formations du Promutuel du Val-Saint-François dans les classes A, B et deux dans la classe C.

En ce qui a trait au doubles lettres, un changement a été apporté à la structure mise en place par Hockey Québec et qui permet au tournoi de renouer avec la classe AA, qui fera un retour en force avec 10 équipes. Cette classe avait été abolie par Hockey-Québec il y a 13 ans. À noter que la classe CC n’existe plus.

Signalons que cette 54e édition sera sous la présidence d’honneur de Stéphane Robidas, ex-participant au tournoi Mousquiri et membre des Maple Leafs de Toronto. Il sera présent à l’aréna de Richmond le samedi 11 février à partir de 14 h.

Le président Guillaume Cayer-Richard est à son poste pour une huitième année et il pourra compter sur un heureux mélange de près de 200 bénévoles, jeunes et vétérans lors des 13 journées de compétition. Outre M. Cayer-Richard, le comité organisateur se compose de Jocelyne Morel, trésorière ; Annie Daigle, registraire ; Guy Marchand, publiciste et marketing ; Pyer-Lyne Deslauriers, ventes, trophées, médailles et protocole ; Lise Boucher, secrétaire ; Jason Herbers, responsable des chambres, l’affichage et le bien-être des joueurs ; Jonathan Fontaine, comité de la mascotte ; Sylvie Gosselin, perception à l’entrée et sécurité ; Jean-Pierre Flamand, responsable des ventes du programme-souvenir ; Mélanie Jeanson, responsable du comité du bar ; Sarah Saint-Hilaire, assistante-registraire et François Daigle, chef arbitre. On compte aussi une nouvelle venue, Mélanie Charest, à la vente de souvenirs et tirages.

Finales et brunch annuel

Les finales du tournoi seront disputées les deux dimanches. La finale de la classe BB sera présentée le premier dimanche, 12 février. Pour ce qui est des trois autres finales B, A et AA, elles seront disputées le dernier dimanche 19 février.

Rappelons que l’an dernier les équipes championnes ont été le Sherbrooke (2) dans la classe BB, les Condors de Mauricie-Est dans la classe CC, les Panthères de Nicolet dans la classe A, les Voltigeurs de Drummondville dans la classe B et les Hawks d’Asbestos-Warwick-Kingsey dans la classe C.

En terminant, le comité invite les bénévoles à participer au brunch annuel du tournoi qui aura lieu ce dimanche 29 janvier à partir de 11 h à la salle communautaire (près de l’aréna).

(Collaboration Guy Marchand)

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.