Publicité
14 décembre 2016 - 04:00

Le Desjardins-Wild de Windsor a le vent dans les voiles

Windsor – En action deux fois au cours du dernier week-end, la formation du Desjardins-Wild de Windsor tentait de bâtir sur sa victoire de la semaine précédente. C’est en présence d’un peu plus de 500 partisans que les Maroons 2.0 de Waterloo se sont pointés vendredi soir dernier pour livrer duel au rouge et vert.

Alexandre Carignan et Alex Durette ont tôt fait de lancer les locaux en avant avec chacun un filet au cours des cinq premières minutes de jeu. Sans dénigrer les autres marqueurs de la soirée, le match appartenait en majeure partie au brio du gardien Kevin Ladouceur qui s’est dressé tel un mur pour stopper les attaques de la part de Waterloo. Auteur de 49 arrêts sur un impressionnant total de 53, Ladouceur a permis à son équipe de respirer plus d’une fois au cours de la rencontre. Ses coéquipiers à l’attaque ont tout de même ajouté quatre filets supplémentaires pour finalement l’emporter par la marque de 6 à 4.

Samedi à Lac-Mégantic

C’est donc gonflé à bloc que le Desjardins-Wild s’est rendu le samedi soir suivant du côté de Lac-Mégantic pour y affronter le Turmel, une équipe qui traverse sa part de moments difficiles cette saison.

En raison d’un deuxième match en deux soirs et même si Ladouceur avait eu largement son mot à dire dans la victoire de la veille, le nouvel entraîneur-chef confirmé, Samuel Meunier, décida d’envoyer dans la mêlée le gardien Shawn Ouellet pour cette rencontre. Une fois encore, le nouveau pilote windsorois a eu la main chanceuse puisque Ouellet repoussa 61 des 63 rondelles dirigées vers lui alors que ses coéquipiers, Alexandre Durette, Alexandre Paradis et Cody Linteau avec 2 buts se chargèrent d’inscrire les filets de la soirée pour permettre à l’équipe de rentrer à la maison avec 3e victoire consécutive, cette fois au compte de 4 à 2.

L’équipe va bien en ce moment, à la fois devant les filets et autres positions. L’arrivée de plusieurs nouveaux joueurs permet assurément de diversifier les stratégies, ainsi que d’ajouter du punch a une attaque qui se cherchait quelque peu et qui tardait à gagner en confiance au cours du dernier mois.

Mentionnons l’excellent travail d’Alex Durette qui, fidèle à sa réputation, accumule des points à un rythme effarant. Pour sa part, Anthony Champagne s’adapte bien au style de jeu que préconise le Wild. Avec plus d’une dizaine de bagarres et d’innombrables coups d’épaules au cours de la fin de semaine, Windsor consolide plus que jamais sa réputation d’équipe robuste.

Le prochain rendez-vous du Desjardins-Wild sera aura lieu le vendredi 16 décembre, dès 20 h 30, alors que Climatisation Cloutier du Cap-de-la-Madeleine sera de passage au centre Lemay. Le défi sera des plus intéressant, car si les visiteurs sont présentement en tête du classement général, le Wild profite pour l’instant d’une bonne séquence au sein de la Ligue de hockey senior A de la Mauricie.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.