Publicité
7 décembre 2016 - 04:00

Changement à la barre du Desjardins-Wild de Windsor

Windsor – La nouvelle est tombée au cours des derniers jours à l’effet que la direction windsoroise et son entraîneur-chef, Pierre Cliche, en étaient venus d’un commun accord à la conclusion qu’un changement derrière le banc s’avérait maintenant nécessaire.

« Ce n’est jamais facile de procéder à ce type de changement et ce, peu importe le niveau de jeu dans lequel nous évoluons, considère le directeur général Patrick Lefebvre. Nous avons eu des discussions avec Pierre au sujet du début de saison, des objectifs d’équipes ainsi que de ses objectifs personnels. Suite à ces aspects, il nous apparaissait opportun pour les deux parties de procéder à ce changement »,

Patrick Lefebvre désire remercier personnellement et au nom du Desjardins-Wild la contribution marquée de Pierre Cliche. Sous ses ordres, l’équipe a connu ses meilleurs moments en séries éliminatoires l’an dernier. « Nous lui souhaitons le plus grand succès possible dans ses projets futurs. »

Bien qu’aucun remplaçant n’eût été nommé pour l’instant, il est à noter qu’André Maurice et Luc Demers conservent leurs postes d’adjoints respectifs au sein de l’équipe.

Tout un spectacle à domicile

C’est donc piloté par le directeur-gérant adjoint, Samuel Meunier, que le Desjardins-Wild accueillait la visite du Condor de Saint-Cyrille vendredi soir dernier au centre Lemay de Windsor. La soirée a débuté plutôt mal pour le Wild alors que Saint-Cyrille s’imposait avec quatre filets sans réplique au cours du premier engagement. Les deux équipes s’échangèrent un but en deuxième, si bien qu’après 40 minutes de jeu les visiteurs avaient l’avance par la marque de 5 à 1.

Bien que le Condor ait ajouté un autre but au dernier tiers, le rouge et vert se retroussa les manches et fît preuve de caractère, revenant de l’arrière pour créer l’égalité avec 5 filets au cours de cette période afin de lancer les deux formations en prolongation. L’initiative étant sans contredit du côté de Windsor et c’est finalement le nouveau venu Anthony Champagne qui souleva les 527 bruyants spectateurs. Il s’agissait du deuxième filet de la partie à 3:26 pour procurer une victoire in extremis. Patrick Groleau et Alexandre Durette les aides sur ce jeu. Alex Therrien (2 buts et 2 passes), Anthony Champagne (2-1) et Patrick Groleau avec 5 passes se sont mérité les trois étoiles de la rencontre. Une mention honorable revient également à Alex Therrien, auteur du filet égalisateur avec moins d’une minute à faire, qui a littéralement été une bougie d’allumage pour le Wild. Kevin Ladouceur, appelé en relève en fin de première, a repoussé 41 rondelles au cours de la rencontre devant la cage des locaux.

Deux joutes d’affilée

L’équipe reprendra le collier deux fois au cours de la prochaine fin de semaine en recevant tout d’abord la visite des Maroons de Waterloo à la maison le vendredi 9 décembre, à 20 h 30, avant de prendre la route à son tour pour se rendre du côté de Lac-Mégantic pour y affronter le Turmel moins de 24 h plus tard.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.