Publicité
9 novembre 2016 - 04:03

Windsor vibre à domicile au rythme du Wild

Windsor – Le Desjardins-Wild de Windsor a une fois de plus ravi ses partisans vendredi soir dernier, faisant tomber le Turmel de Lac-Mégantic au compte de 6 à 3 devant 587 amateurs au centre J.A. Lemay. Plus les semaines avancent et plus le Wild tend à s’imposer comme une équipe combative et opportuniste. Il s’agissait d’une troisième victoire en autant de rencontres à domicile depuis le début du calendrier régulier pour les hommes de Pierre Cliche.

La pression en zone offensive du Desjardins-Wild s’avère un élément clef du succès de la formation surtout en début de match. C’est d’ailleurs un fait saillant important de la rencontre face au Turmel lorsque Cody Linteau fit bouger les cordages à la 59e seconde de jeu sur une passe du capitaine Denis Desmarais. Moins de cinq minutes plus tard, Alexandre Therrien et Alex Durette gonflaient l’avance pour les locaux, chassant le gardien Kevin Lachance au profit de Pier-Luc Bouchard. Qu’à cela ne tienne, le rouge et vert continua d’imposer son rythme si bien qu’il domina le jeu une bonne partie de la soirée, terminant avec un impressionnant total de 45 lancers sur la cage adverse. Le cerbère Shawn Ouellet a pour sa part fait face à 33 rondelles au cours de ce match.

Recette efficace et découverte graduelle

La formation senior possède assurément tous les atouts pour connaître du succès cette année, avantagée par le meilleur début de saison de son histoire. La recette est simple : du jeu de qualité auquel s’ajoutent de la robustesse et de l’intensité à son maximum. « Il est clair que les victoires attirent les foules, mais au-delà de cela, je crois que les gens de la région découvrent encore le produit du hockey senior malgré les années et, de match en match, adhèrent à la qualité du spectacle en revenant semaine après semaine au centre Lemay pour encourager leurs favoris. C’est un sentiment incroyable qui rejaillit sur tous les membres de l’organisation de voir les gradins remplis de partisans venus appuyer le Desjardins-Wild dans sa conquête des grands honneurs », de confier Richard Lefebvre, relationniste de l’équipe.

Samedi à Waterloo

Suite au gain du 4 novembre, le Desjardins-Wild était dès le lendemain au domicile des Maroons de Waterloo. Les visiteurs ont toutefois dû plier l’échine, non sans avoir vendu chèrement leur peau par la marque de 5 à 3.

Le gardien Shawn Ouellet était de retour devant le filet pour un second match de suite et il n’a pas déçu, repoussant 53 des 58 lancers dirigés vers lui. Cody Linteau ajouta pour sa part 2 autres filets à sa fiche et malgré qu’il s’agissait d’une performance convaincante de l’équipe à l’étranger, c’était trop peu trop tard pour le rouge et vert qui s’inclina par la marque que l’on sait.

Et comme il est maintenant de coutume, six combats ont éclaté sur la patinoire de l’aréna Jacques-Chagnon.

Prochain rendez-vous

La prochaine rencontre du Desjardins-Wild aura lieu le vendredi 11 novembre alors que les locaux accueilleront les champions de l’an dernier au sein de Ligue de hockey senior A de la Mauricie, le Big Foot de Saint-Léonard-d’Aston, à compter de 20 h 30.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.