Publicité
14 décembre 2008 - 12:33

GAGNANTS DE TROIS PRIX GRANITE. Une reconnaissance méritée pour Ghyslain et Marc Richard

Windsor (RC) – C’est à l’occasion de l’ouverture officielle de la saison de curling 2008-2009 soulignée par un brunch que le club de Windsor a honoré deux de ses membres pour leur apport significatif : Marc Richard et son fils, Ghyslain. Cette reconnaissance a été rehaussée par la remise de trois des douze prix Granite qui ont été remis cette année à celles et ceux qui se sont distingués dans le domaine du curling au Québec.
La remise de ces prix a eu lieu auparavant lors de la 6e édition du Gala Méritas de Curling Québec. Pour l’ouverture du club windsorois qui avait lieu à la fin de novembre, ce sont Alain Deschâtelets, responsable de Curling Québec, et Jean-Marie Benson, trésorier au sein de l’association régionale de Curling Estrie qui se sont joint au président du club de Windsor, James Mastine, afin de présenter à nouveau les trois prix Granite à Ghyslain et Marc Richard, cette fois en présence des membres et amateurs d’ici et de la région qui ont suivi de près la progression des deux hommes au fil des ans.

Les trois Granite
Ainsi, Marc Richard a reçu le Granite à titre d’Entraîneur par excellence pour avoir dirigé l’équipe junior masculine, tour à tour gagnante de la médaille d’or au Québec et de la médaille de bronze au Championnat du Canada en 2007. En plus de voir son équipe terminer au troisième rang lors de ce championnat canadien, Marc Richard a aussi remporté le prix Asham dans la catégorie Entraîneur pour l’esprit sport dont il a fait preuve.
Capitaine de l’équipe junior dirigée par son père, Ghyslain Richard obtient pour sa part le Granite de l’Athlète par excellence pour avoir mené avec succès son équipe à la médaille de bronze au championnat canadien junior de 2007. Lors de cette compétition, Ghyslain Richard en était à sa dernière année chez les juniors. Déjà reconnu pour ses talents au golf et à la crosse, il a mis tout son potentiel et son expérience afin de permettre à l’équipe de curling de récolter une médaille.

Le troisième Granite, celui de l’Équipe par excellence, souligne les efforts concertés de l’entraîneur et du capitaine de la formation originaire de Windsor composée de Ghyslain Richard, William Dion, Daniel Camber, Miguel Bernard et l’entraîneur Marc Richard.

Invité à prendre la parole, Marc Richard a fait montre d’humilité à l’endroit de ses succès, rappelant l’effort collectif qui a mené au succès de 2007 et des années antérieures. Il a cependant interrompu son discours, gagné par le souvenir douloureux du décès de son épouse et de la mère de Ghyslain, survenu au moment où les succès s’additionnaient. C’est aussi avec en tête ce triste souvenir que Ghyslain Richard a adressé quelques mots aux convives, rappelant que les efforts accomplis au fil des ans auront permis à l’équipe junior masculine de Windsor d’atteindre les sommets. « Tu travailles fort pendant longtemps et tout à coup ça débloque », de lancer l’ex-capitaine de l’équipe junior.

Toujours le curling en tête
Évoluant maintenant chez les seniors, Ghyslain Richard habite Québec avec sa compagne, Kimberly Mastine, qui s’est également illustrée aux championnats junior féminin du Québec et du Canada au sein de l’équipe windsoroise pilotée par son père, James Mastine. Présentement, le couple performe au niveau du travail, l’une dans le domaine pharmaceutique, l’autre comme artiste 3D pour le concept de jeux vidéo. Pour celles et ceux qui rêve d’évoluer dans ce secteur, Ghyslain Richard le confirme : « Une semaine de 40 heures, cela équivaut à une semaine de vacances », affirme-t-il, précisant cependant le vif intérêt qu’il éprouve pour ce domaine de pointe qui, bien qu’il soit exigeant, ne l’empêche pas de poursuivre le curling.
Du côté de Marc Richard, si son fils a commencé à jouer au curling à l’âge de quatre ans, il en a été autrement pour lui. C’est plutôt au hockey, au baseball et particulièrement à la crosse qu’il s’est illustré dans sa jeunesse et aussi au curling à l’âge adulte avec un retour remarqué avec les nouveaux Aigles de Windsor. C’est en 1995 qu’il a débuté le curling comme instructeur. Il a joué, évidemment, mais ses efforts se sont aussitôt tournés vers l’entraînement. « Je me suis familiarisé progressivement avec le jeu et ses techniques et j’ai également suivi des cours pour parfaire mes connaissances. Nous avons connu de beaux moments et ce qui s’est produit aux championnats provincial et national demeure une expérience unique », considère Marc Richard, qui entraîne cette saison une équipe brésilienne en vue d’une possible participation au championnat mondial de curling.
Tant pour Marc que pour Ghyslain, le curling demeure présent avec toujours l’objectif de donner le meilleur de soi.



Accompagnés de Jean-Marie Benson, trésorier au sein de l’association régionale de Curling Estrie, Alain Deschâtelets, responsable de Curling Québec et James Mastine, président du Club de curling de Windsor, Marc et Ghyslain Richard tiennent les trois prix Granite remis lors du 6e Gala Méritas de Curling Québec.


 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.