Publicité
12 novembre 2008 - 08:10

APRÈS UN GAIN CONTRE SAINT-CYRILLE. Le Momo Sports reprend le rythme habituel devant Plessisville et Coaticook

Windsor (RC) – Le Momo Sports Excellence de Windsor a renoué avec la victoire le vendredi 7 novembre avec une victoire à domicile de 4 à 2 face au Cyclone de Saint-Cyrille qui, le dimanche suivant, allait subir un autre revers, celui-là de 5 à 1 contre Plessisville. Le mauvais week-end du Cyclone a cependant permis au Momo Sports de demeurer à égalité avec cette équipe au deuxième rang de la Ligue de hockey junior AA de l’Estrie.

Si les meilleurs éléments à l’attaque ont connu bon match, ce sont des joueurs plus effacés qui ont fait la différence, dont Alexandre Hamann qui s’est payé une soirée de deux buts et deux aides tandis que Steve Gagné et Olivier Nadeau signaient les deux autres filets du Momo Sports. La partie du 7 novembre a par ailleurs marqué le retour au jeu du gardien Mathieu Théberge qui purgeait une suspension de trois matchs.

« Mathieu a effectué un bon retour, surtout après une absence au jeu de presqu’un mois. Cela n’a pas été notre meilleur match jusqu’à maintenant, mais tout le monde a travaillé et cette fois, ce sont nos joueurs qui ont moins l’habitude de compter qui ont fait lever le jeu d’un cran. C’est une victoire importante parce que la rivalité demeure très forte et qu’en considérant les deux prochaines joutes de la fin de semaine, nous aurions été dans le trouble avec une défaite », considère l’entraîneur du Momo Sports, Serge Dubois.

Après une série de fins de semaine d’un seul match, Windsor revient à l’agenda de deux matchs à partir du vendredi 14 novembre avec la visite au Centre Lemay (19 h 10) d’un vieux rival, le V. Boutin de Plessisville, qui profite d’une remontée significative après un début de saison difficile. Le V. Boutin a d’ailleurs récolté des gains de 9 à 5 et de 5 à 1 contre Coaticook et Saint-Cyrille la fin de semaine dernière. Après le passage de Plessisville, Windsor jouera samedi sur la patinoire des Frontaliers à compter de 20 h 30. La lutte avec cette équipe se poursuivra le 21 novembre prochain avec une autre rencontre à Coaticook. Windsor sera ensuite à domicile le samedi 22 décembre pour recevoir le Cyclone de Saint-Cyrille à 20 h.  

Coaticook pris en défaut ?

Le Momo Sports Excellence devra donc maintenir le rythme au maximum en raison d’une rivalité qui inclue maintenant Plessisville aux côtés Coaticook, Saint-Cyrille et Windsor. Avant les joutes de la fin de semaine, Coaticook occupe le premier rang du circuit avec 35 points, soit six de plus que Saint-Cyrille et Windsor qui occupent respectivement les 2e et 3e rangs avec 29 points, suivis de Plessisville qui en a 25. Toutefois, des changements pourraient être apportés au classement d'une journée à l'autre, ce qui pourrait avantager Windsor.

Il semble que les Frontaliers de Coaticook seront possiblement dépouillés de deux victoires en raison du fait qu'ils auraient utilisé un joueur inéligible. En fait, les règlements de Hockey Québec stipulent qu'un joueur affilié ne peut être utilisé dans plus de deux joutes consécutives, sauf que les Frontaliers ont peut-être fait appel à un joueur affilié pour quatre parties de suite. Ainsi, ils se verraient retirer les victoires acquises contre le Momo Sports le vendredi 31 octobre et contre le V. Boutin de Plessisville le dimanche 2 novembre », précise le gouverneur de l’équipe windsoroise, Luc Desrosiers.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.