Publicité
27 avril 2018 - 04:01

Deuxième édition qui passe de 350 à 525 convives pour le steak frites bénéfice

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Alors que 350 convives étaient présents au Centre J.A.-Lemay lors de la première édition du steak frites au profit du Centre de répit Théo Vallières, c’est 200 personnes de plus qui se sont attablées pour un total de 525 et quelques steaks et frites additionnels.

Entourée de son équipe, la fondatrice et directrice du Centre de répit, Roxanne Vallières, a remercié chaleureusement les gens d’affaires, les organismes dont la Fondation du CSSS, les élus et députés ainsi que d’autres donateurs. « C’est à vous tous que nous pouvons profiter de notre centre et de nos objectifs. Ce n’est pas facile de pouvoir amasser des fonds, mais les gens de Windsor et des régions avoisinantes nous ont supportés encore pour 2018, cette fois avec 200 convives de plus », considère Mme Vallières.

Afin d’accroitre la recette du 18 avril, l’encan silencieux était de retour avec les membres de la famille Wheeler. Malcolm Wheeler et ses deux fils, Jason et Shane, ont crié à bon souffle avec la vente de quatre objets qui ont été offerts par Location Auto Beaudoin pour une peinture réalisée par le Centre de répit Théo Vallières; California Gym et le Château du Bel Âge pour deux abonnements pour la forme physique et Usinatech pour un billet de saison du Centre d’art de Richmond. Suite à un séjour pour un match au domicile de l’équipe du Tampa Bay de la Ligue nationale de hockey, Jason Wheeler a pour sa part ramené un chandail du joueur vedette Nikita Kucherov qui a été vendu à l’encan pour une somme de 1 200 $.

Quant aux steaks frites, le cuisinier en chef des Résidences Château du Bel Âge, Mario Bisson, a délaissé son environnement habituel pour celui du Centre Lemay où il a cuit plus de 500 steaks qui ont été servis rapidement sur les tables.

L’argent recueilli pour cette deuxième édition permettra de poursuivre la mission de l’organisme. En vue de l’automne prochain, Roxanne Vallières songe de mettre sur pied un hébergement de nuit pour les adolescents et jeunes adultes. D’ici là, le Centre de répit dispose d’aides monétaires, dont celle du steak frites qui pourrait s’approcher des homards d’ici l’an prochain.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.