Publicité
14 novembre 2017 - 04:00

Un don de 4 466 $ de la Fondation du CSSS au Centre de répit Théo Vallières

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – Grâce à l’appui de la Fondation du Centre de santé et de services sociaux du Val-Saint-François pour montant de 4 466$, le Centre de répit Théo Vallières dispose maintenant d’un lève-personne pour les adolescents et jeunes adultes. Cet appareil permet aux aidants désignés d’installer plus facilement sa clientèle à mobilité réduite, principalement pour ceux et celles qui peuvent utiliser leur fauteuil plus facilement.

Deux membres de la Fondation, le président Denis Dion et l’une des administratrices, Céline Dion, sont heureux de cet apport appréciable. Quant à la présidente du Centre de répit, Roxanne Vallières, et de son collègue à la vice-présidence Mathieu Viens, le bonheur était partagé aussi avec le personnel de l’équipe.

«Avec ce nouvel appareil donné par la Fondation, c’est encore un autre acquis qui est important pour nous. Notre organisme fonctionne très bien depuis l’ouverture et notre clientèle s’élargit aux territoires du Val-Saint-François à d’autres régions comme Asbestos, Magog et autres municipalités» constate Roxanne Vallières, qui entrevoit une autre étape d’ici les prochains mois.

Quant à Denis Dion, la remise du chèque de 4 466$ lui rappelle un moment similaire. «Il ne faut pas oublier que c’est une belle suite à une autre contribution qui a permis le voyage à Disney de nos jeunes amis, il y a deux ans.»

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.