Publicité
12 juillet 2017 - 04:00

Le parcours du Courage a fait halte à Windsor

Par Ralph Côté, Journaliste

Windsor (RC) – La Ville de Windsor a accueilli durant l’avant-midi du 6 juillet les 36 cyclistes et 11 bénévoles inscrits à la 7e édition du parcours du Courage du Tour CIBC Charles-Bruneau. Parmi eux était présent le héros du parcours, Steven Boudreau âgé de 13 ans, en traitement d’une leucémie, et Julie Marcoux, chef d’antenne à LCN et porte-parole du parcours du Courage.

Pour une troisième année consécutive, la mairesse de Windsor Sylvie Bureau a remis un chèque de 200 $. « Nous tenons à encourager le Tour CIBC Charles-Bruneau qui entame sa 22e édition avec maintenant sept parcours, dont celui du Courage qui nous permet d’encourager les efforts auprès des enfants afin qu’ils puissent atteindre la guérison, et aussi de supporter les parents », a mentionné Mme Bureau.

Débutant le parcours à partir de Sherbrooke, la quarantaine de cyclistes ont fait halte à Windsor afin de se rafraîchir dans le stationnement du Général Marché rue Principale qui se greffe aux Résidences Château du Bel Âge. Pour l’occasion, les Services récréatifs de la Ville avaient regroupé les jeunes de 9 à 12 ans du service d’animation estivale qui ont souligné à la fois l’arrivée et le départ des cyclistes. Des résidents du Bel Âge ont pu également encourager le groupe qui a poursuivi son parcours vers Saint-Félix-de-Kingsey, Drummondville, Sorel-Tracy et finalement Boucherville.

Pour l’édition 2017 qui s’est déroulée du 4 au 7 juillet, le Tour CIBC Charles-Bruneau regroupait sept différents parcours.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.