Publicité
17 juillet 2017 - 04:00

Des cyclistes du parcours de l’Espoir de passage

Par Sophie Marais, journaliste

MRC des Sources (SM) - C’est dans le cadre du 22e Tour CIBC Charles-Bruneau qu’une trentaine de cyclistes du parcours de l’Espoir sont passés à Kingsey Falls, Wotton, Asbestos et Danville le mercredi 5 juillet dernier.

Pierre Bruneau, Chef d’antenne au réseau TVA et porte-parole de la Fondation Charles-Bruneau et Paul Doucet, comédien et porte-parole du parcours étaient accompagnés par l’héroïne du parcours Laurence Payette, 9 ans, survivante d’une leucémie lymphoblastique aiguë. Après deux années de chimiothérapie et quelques complications, il y a maintenant deux ans que Laurence est en rémission.

Un des arrêts à Kingsey Falls a permis à Mario Plourde, président et chef de la direction de Cascades, de commenter sa onzième participation au Tour CIBC Charles-Bruneau.

«Tous les ans, les émotions sont au rendez-vous. Il y a des enfants qui nous quittent et d’autres que l’on sauve. Il y a 20 % des enfants que l’on ne réussit pas à sauver, donc on ramasse de l’argent pour les sauver», a-t-il précisé tout en remerciant les employés de Cascades pour leur accueil chaleureux.

Rappelons que 600 cyclistes ont pris le départ entre le 4 et le 7 juillet pour rouler 1 700 kilomètres avec l’espoir commun de mettre fin au cancer pédiatrique. L’objectif collectif était d’amasser plus de 3 millions de dollars pour le financement de projets dédiés à l’oncologie pédiatrique. Et tous peuvent dire mission accomplie puisque la somme totale amassée cette année est de 3 300 000 $.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.