Publicité
14 mars 2017 - 04:00 | Mis à jour : 25 mars 2017 - 09:36

Nouveaux médecins à Asbestos

Par Sophie Marais, journaliste

MRC des Sources - Depuis les dernières années, les départs à la retraite des médecins à Asbestos inquiètent la population. La députée Karine Vallières n’hésite pas à demander de nouveaux permis pour accueillir de nouveaux médecins de famille.

Et c’est auprès du ministre de la Santé Gaëtan Barette qu’elle a fait valoir ce point.

«Notre milieu est des plus dynamiques et les familles veulent s’y établir, mais elles veulent aussi les services. De même, une portion de la population est quant à elle vieillissante et leur accès à un médecin de famille est primordial pour leur qualité de vie» a-t-elle tenu à préciser. Et elle convient que le milieu a aussi un rôle à jouer pour attirer ses nouveaux médecins.

Mais le maire d’Asbestos Hugues Grimard se demande bien comment faire, ayant actuellement de la difficulté à savoir si de nouveaux médecins sont intéressés à venir en région. Il faut dire que la nouvelle structure du CIUSS de l’Estrie-CHUS alourdit le processus. Il est alors ardu de mettre en place des incitatifs qui faciliteraient leur venue sur le territoire.

«Plus la structure est éloignée, plus il est difficile de faire des contacts de proximité. D’une part l’appareil gouvernemental (CIUSS) doit s’adapter au travail en région et le municipal doit aussi faire sa part pour se rapprocher. Nous leur avons fait part de nos préoccupations. Il faut que la même chance soit donnée à Asbestos qu’à Sherbrooke. Actuellement, il me semble que ce sont des décisions plus estriennes que locales qui sont prises», a ajouté M. Grimard.

Pour lui, il va sans dire que pour pouvoir accueillir les nouvelles familles et ainsi augmenter la population de la municipalité, et de la MRC des Sources, il faut que les services offerts soient adéquats.

Rappelons qu’actuellement, on retrouve 12 médecins en Groupe de médecine de famille (GMF) sur le territoire et huit médecins qui exercent à l’urgence.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.