Publicité
26 septembre 2018 - 15:00

Colombe Landry crée une rencontre entre la culture et l’environnement

Par Ralph Côté, Journaliste

Comté de Richmond – Québec solidaire et sa candidate de Richmond, Colombe Landry, se positionnent pour la protection de l’environnement du Parc régional du Mont Ham jusqu’au Boisé Fabi, en passant par le Parc historique de la Poudrière. MmeLandry a trouvé une façon originale d’attirer l’attention sur cet enjeu environnemental. Ainsi, un pique-nique suivi d’une randonnée s’est tenu au Boisé Fabi à Rock-Forest.

En déambulant dans le sentier, les participants découvraient en même temps les affiches thématiques créées par des graphistes à l’invitation de Québec solidaire, accrochées à des cordes à linge tendues entre les arbres. «Comme beaucoup, j’ai été séduite par ces affiches. J’ai voulu les faire découvrir. Je trouve que la culture et la qualité de l’environnement sont très proches parents. Impossible d’imaginer un monde vivable sans l’un ou sans l’autre».

Un de ces graphistes, Jean-Guillaume Blais, était sur place pour parler de son expérience et de sa démarche artistique. Il est, entre autres, auteur de la populaire Au Québec, c’est par la gauche qu’on se dépasse. «On voit le résultat incroyable de donner carte blanche à des artistes pour exprimer leurs préoccupations et leurs visions des enjeux environnementaux et sociétaux», constate candidate.

Protéger les boisés urbains fait partie des préoccupations environnementales de Québec solidaire pour Richmond. «Le Camping et parc Watopeka en est un bel exemple. De tels lieux permettent de purifier l’air et d’améliorer la qualité de vie des gens; prendre une marche dans un boisé permet de décompresser, petit geste qui peut faire toute la différence dans une journée», d’apprécier Colombe Landry.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.