Publicité
19 septembre 2018 - 04:00

Élections 2018 : Rencontre-échange sur les arts et la culture

Estrie – Dans le cadre des Élections générales provinciales 2018, le Conseil de la culture de l’Estrie a tenu une rencontre à laquelle ont participé plus d’une centaine de personnes du milieu culturel venues entendre des représentants des principaux partis: André Bachand de la Coalition avenir Québec, Richmond; Luc Fortin du Parti libéral du Québec, Sherbrooke; Christine Labrie de Québec solidaire, Sherbrooke et Véronique Vigneault du Parti québécois, Richmond.

Les quatre partis y ont reconnu l’importance du vecteur de développement que sont les arts et de la culture comme élément essentiel à la vitalité des communautés et des régions. Ils se sont tous engagés à s’inspirer de la Politique culturelle du Québec. Partout, la culture, à la base de l’action culturelle gouvernementale, puis à mettre en œuvre le Plan d’action gouvernemental en culture2018-2023 en conservant au minimum les crédits qui y sont déjà alloués.

Grâce aux questions posées, reflétant les préoccupations du milieu, toutes les personnes candidates ont exprimé leur intention de soutenir et de multiplier les initiatives qui peuvent lier les ministères, les milieux de l’éducation avec ceux des arts et de la culture, afin d’améliorer l’accès des jeunes à la culture. La nécessité de favoriser des actions significatives pour améliorer les conditions de pratique des artistes et des travailleurs culturels a aussi fait consensus.

Enfin, le Conseil a souhaité entendre la vision des partis quant au rôle de l’État dans l’accompagnement des municipalités et des MRC relativement au redressement nécessaire des investissements municipaux en culture. À cette question, les personnes candidates ont témoigné de leur intérêt à participer à la sensibilisation des élus dans les municipalités.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.