Publicité
8 août 2018 - 04:00

François Legault de passage à Asbestos et Wotton

Asbestos –Le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), François Legault, était présent en Estrie la fin de semaine dernière pour trois visites, dont celles d’Asbestos et de Wotton qui sont greffées à la fois au comté de Richmond et de la MRC des Sources.

La présence de M. Legault à Asbestos a été appréciée dans le cadre de l’aile jeunesse du parti. Le candidat dans Saint-Jérôme, Youri Chassin, était également à la rencontre, rappelant que l’étiquète de la « droite » est au contraire une coalition regroupant des personnes de tous horizons.

D’ici le départ des élections durant l’automne prochain, les caquistes ont une brochette de cinq députés en Estrie dont les objectifs sont de déloger les libéraux qui dominent pour l’instant sur le territoire estrienne, selon les sondages qui progresseront aux fils des prochaines semaines.

Toujours à Asbestos, François Legault a fait part des priorités suivantes : plus d’argent aux familles, l’augmentation des diplômes, la disponibilité des médecins, des emplois bien rémunérés à la fois dans la métropole et surtout dans toutes les régions du Québec. Le chef du CAQ tient particulièrement à provoquer un changement de culture et développer l’esprit d’entrepreneuriat.     

M. Legault tient également à revenir aux horizons qui ont généré la fierté des Québécois. « (Redevenir) un peuple qui est capable de voir grand, un peu comme on l’a fait dans les années 60-70 avec le métro de Montréal, les Olympiques, la fondation de ce qu’on n’a appelé le Québec inc., reprendre le contrôle de nos entreprises, se développer partout dans le monde. »

À son passage à Asbestos, François Legault a été grandement appréciés à l’occasion du Festival country de Wotton. Il a aussi pa

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.