Publicité
29 juin 2018 - 04:00

Bilan de fin de vie politique de la député Karine Vallières

Danville (GCA) – C’est sur les berges de l’étang Burbank, que Mme Karine Vallières, a choisi de faire le bilan de ses six années passées en politique active devant les membres de la presse locale.

Mme Vallières a profité de cette rencontre, pour réitérer sa grande fierté d’avoir pu représenter les citoyens du comté de Richmond en étant quelqu’un de terrain et authentique.

La députée de Richmond a réitéré qu’il n’y a pas eu de petits ou grands dossiers ni de petites ou grandes municipalités. Pour Mme Vallières ce fut un privilège que de pouvoir servir les citoyens du territoire. Pour elle ce qui était important, c’était de trouver des solutions. Mon équipe et moi sommes toujours fiers de faire une différence dans la vie des citoyens qui viennent nous voir pour les aider. Ce sont des dossiers dont on ne parle pas sur la place publique, mais qui font une différence dans la vie des gens, de leurs enfants, de leur famille.

Pour Mme Vallières qui quittera la vie politique avec le profond sentiment du devoir accompli, et la satisfaction d’avoir fait tout ce qu’elle pouvait pour les électeurs qui ont fait appel à ses services. Tout au long de ces six années politiques, j’ai contribué, à ma façon, à rapprocher la politique des citoyens et non les citoyens de la politique. J’ai été réaliste, j’ai donné l’heure juste, et j’ai rendu des comptes régulièrement à la population.

Selon elle il faudra retenir qu’elle est une femme d’action et de terrain, afin de trouver une voie de passage pour que des solutions se dessinent dans plusieurs dossiers où bien des gens n’y croyaient plus. Pour elle, le rôle du député doit être valorisé, et cela passe par des actions concrètes des principaux concernés.

« Le 1er octobre prochain, je vais quitter la vie politique. Je ne pourrai jamais regretter d’avoir choisi ma vie personnelle, mais je mentirais si je disais que tout ça ne me manquera pas.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





Actualités - L'Étincelle se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, Actualités - L'Étincelle collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.